GAUGUIN PAUL (1848-1903).

Lot 63
Got to lot
Estimation :
12000 - 15000 EUR
Result with fees
Result : 14 300EUR
GAUGUIN PAUL (1848-1903).
L.A.S. «P. Gauguin», [Rouen fin juillet 1884], à Camille PISSARRO; 2 pages in-8 remplies d'une écriture serrée (encre violette un peu pâle).

Très belle lettre dans laquelle il évoque tour à tour la vente de ses tableaux, l'exposition organisée par Eugène Murer à Rouen, le récent départ de sa femme pour le Danemark, ainsi que ses difficultés financières, mais aussi son travail de peintre.

[Eugène MURER (1841-1906), hôtelier à Rouen, ami et collectionneur des impressionnistes, peintre lui-même, organise alors une exposi- tion de ses amis peintres dans son Hôtel du Dauphin et d'Espagne.] «Mon cher Pissarro

Je n'entends plus parler de vous; que devenez-vous que faites-vous? Je me doute bien que cela devient dur, mais encore il y a toujours espoir surtout quand on est aussi favorablement connu que vous l'êtes, comme homme et comme artiste. À défaut de Durand [DURAND- RUEL] il y a quelques clients qui seraient bien aise d'avoir quelque chose de vous dans des prix moindres à ceux du marchand. Je sais que dans ce moment tout le monde répond que les affaires ne vont pas, mais ceux qui sont rentiers n'ont pas à subir de crises et profitent au contraire des occasions que les mauvais temps créent toujours». Puis il parle de MURER qui «vous donnait d'excellentes nouvelles d'un tableau que j'avais exposé chez lui et qu'il était sur le point de vendre. Quelle bonne blague et surtout quel farceur que ce Murer; il n'y a jamais eu moyen de savoir quel prix on en offrait et quand moi-même j'en ai fixé un en parlant de 400 F Murer a bondi comme d'une énorme prétention (une toile de 50). Envoyez-le donc à l'expo- sition de Rouen [à l'occasion de l'Exposition nationale et régionale] m'a-t-il dit nous aurons ici les journalistes avec nous sans compter le Voltaire; j'ai suivi son conseil malgré mon peu de désir d'entrer dans ces machines officielles. Naturellement j'ai été refusé avec entrain; messieurs les professeurs membres du jury ont frémi à la vue d'un cadr
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue