1984 - FERRARI

Lot 269
Aller au lot
350 000 - 400 000 EUR

1984 - FERRARI

BB 512i
Initiée au début des années 1970, la saga des Berlinetta Boxer fera entrer Ferrari dans l'ère des GT modernes. Alors que Lamborghini frappait un grand coup avec sa Miura en 1966, Ferrari, par pure tradition, conservait le V12 en position avant. Il faudra attendre 1973 avec la Ferrari 365 GT4 BB pour que le cap change. Le modèle redéfinit profondément la philosophie du constructeur en matière de GT, qui évoluera avec la BB 512 en 1976 et la BB 512i en 1981. Dessinée par Pininfarina, la BB 512 hérite des traits de la 365 GT4 BB. D'allure musclée, la berlinette garde néanmoins une certaine finesse avec ses ailes galbées. La ligne dégage un sentiment de dynamisme, elle est accentuée par un porte à faux arrière très court et une proue plongeante. Sous le capot, un douze cylindres à plat de 5 litres de cylindrée anime la Supercar. Il s'agit en fait d'une version assagie du moteur équipant les Formules 1 de la marque, argument marketing important. Cependant, la Ferrari 512 est sortie en pleine crise pétrolière, et les Etats-Unis, principal marché pour le constructeur durcissent leurs normes. A ce titre, un système d'injection mécanique Bosch K-Jetronic remplace les quatre carburateurs double corps. Cette modification lui permet de se conformer aux normes anti-pollution et, bien que le moteur perde 20cv lors de l'opération, ses performances demeurent hors du commun: 340 chevaux propulsent la berlinette à près de 300 km/h. Conduire un coupé GT mû par un moteur de Formule 1, mais sans oublier le confort du pilote, telle était la philosophie de la BB 512i. En effet, l'habitacle s'offre une sellerie en cuir Connolly et un volant Momo orné du cheval cabré. La climatisation et les vitres électriques seront fournies en série, ainsi qu'un autoradio. Le traditionnel levier chromé posé au milieu de la célèbre grille en métal rappelle que l'on se trouve dans une voiture d'exception. Avec 1 007 exemplaires construits, la Ferrari BB 512 i a su séduire un public exigeant et en quête d'une GT d'exception et demeure une pièce de choix aujourd'hui.

Le modèle que nous présentons est l'un des derniers exemplaires produits. Il s'agit d'une BB 512i livrée neuve le 26 août 1984 et dont la production était destinée au marché européen. Un carnet de substitution fut demandé chez Ferrari par un ancien propriétaire permettant de retracer l'histoire de cette voiture depuis 1998. Elle fut à cette époque la propriété d'un allemand domicilié à Reutlingen et n'avait alors parcouru que 11 095 miles. Peu utilisée au cours des années 2000, son kilométrage est resté faible s'établissant aujourd'hui à seulement 16 500 miles. Afin de s'assurer de sa santé mécanique, notre voiture a été intégralement révisée en 2014 chez le spécialiste Officina Valenti en Belgique auprès duquel le propriétaire actuel a acheté la voiture. Après le démontage du groupe motopropulseur, les travaux ont entre autres consisté au remplacement de la distribution, de l'embrayage, des bougies, de la vidange moteur et des fluides. Des photos détaillent les différents travaux réalisés. Dans un excellent état de conservation et d'origine, sa livrée bicolore très appréciée combine une peinture rouge avec des bas de caisse gris foncé. L'intérieur particulièrement bien préservé est en cuir noir avec des moquettes de même couleur. Elle possède toujours son système audio de marque Pioneer à double autoradio et est dotée de la climatisation, très appréciable pour un usage régulier. Sa qualité de présentation est très satisfaisante et la voiture fonctionne parfaitement. Elle sera livrée avec sa housse de protection. Cette voiture faiblement kilométrée et fiabilisée est une BBi de choix, la plus aboutie de son illustre lignée. La magie de ses 12 cylindres et sa ligne époustouflante font de ce monstre sacré une véritable œuvre d'art. Tout simplement un must.

Berlinetta Boxer, the first rear mounted engine Ferrari, brought the brand into the modern supercars era. After Lamborghini and the Miura, Ferrari released the Daytona which still had a front engine, but with the 365 GT4 BB of 1973, Maranello gave birth to a new dynasty. The Berlinetta evolved into the BB 512 in 1976, and the Bosch injection led to the last version, the BB 512i. Powered by a 5 litres flat-12 producing 340 bhp derived from Formula-One engines, this Supercar reaches more than 180 mph. The sublime shaped made by Pininfarina is both rounded and tended. The 512 BBi is a two-seater which offers its pilot an entirely Connolly leather filled cockpit with Momo steering wheels, air conditioning and electric windows. Our model is one of the last BB 512i ever produced, delivered brand new on 26th August 1984 for European market. A spare maintenance book was requested at Ferrari by a previous owner, which helps to retrace its history since 1998. At that time, it was owned by a German from Reutlingen and had only 11 095 miles. It was used sparingly during the 2000s and has now only 16 500 miles. The car was entirely revised in 2014 at Officina Valenti in Belgium where the current owner bought the car. Engine was fully unsettled and clutch replaced, valve operating system checked, spark plugs, fluids, timing belt and oil changed. Many pictures shows the work done on the engine. The car remains in excellent and original condition, painted in Rosso Corsa with dark grey sides. The inside is very well preserved and is in black leather with matching colour carpets. The car has its original Pioneer twin radio and air conditioning system, it drives and handles very well. It will be sold with its slipcover. This BB 512i is one of only 1007 cars made, in excellent condition and very reliable, a car of choice among 1980's Supercars.

« Et Ferrari créa LA voiture »
Marque: Ferrari
Modèle: BB 512i
Millésime: 1984
Kilométrage: 16 850 miles au compteur
Motorisation: 12 cylindres à plat
Cylindrée: 4 942 cm3
N° de châssis: ZFFJA09B000048417

Titre de circulation belge, déclaration FFVE en cours/
Belgian registration, FFVE attestation in progress

Un dessin d'une pureté et d'une fluidité exceptionnelles
Une pièce de choix pour une collection de rêve
Les joies inégalables de la berlinette à moteur central arrière
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue