VIGNY Alfred de (1796-1863)

Lot 111
Aller au lot
100 000 - 150 000 EUR

VIGNY Alfred de (1796-1863)


MANUSCRIT autographe, [Les Consultations du Docteur Noir. Stello]; 277 pages sur 276 feuillets in-fol. (environ 31,3 x 20 cm), montées sur onglets et reliées en un volume in-fol., maroquin janséniste rouge, cadre intérieur de 7 filets dorés, tête dorée, non rogné, chemise demi-maroquin rouge et étui (Chambolle-Duru).
Important manuscrit de travail complet du roman de Vigny sur le sort malheureux du poète dans la société.
Écrit en 1831 et 1832, Stello a été publié dans la Revue des Deux Mondes en trois livraisons, les 15 octobre 1831 (présenté comme un «Petit fragment d'un gros livre»), 1er décembre 1831 et 1er avril 1832, avant l'édition originale éditée par Gosselin et Renduel sous le titre Les Consultations du Docteur Noir. Stello ou les Diables bleus (Blue devils). Première consultation, illustrée de trois vignettes de Tony Johannot, et enregistrée à la Bibliographie de la France le 9 juin 1832. Vigny travaillera longtemps à d'autres «consultations» qui ne verront jamais le jour.
Le poète Stello, en proie au spleen et aux «diables bleus», s'interroge sur la destinée humaine de doute et de douleur, entre la question du «Pourquoi ?» et le soupir du «Hélas !»; il est tenté de s'engager dans la politique. Le Docteur noir, maniant hardiment la sonde de l'analyse, va entreprendre de le guérir en lui contant l'histoire tragique de trois poètes maudits, rejetés ou persécutés par la société : Nicolas Gilbert mourant de faim, Thomas Chatterton s'empoisonnant après avoir déchiré ses manuscrits, et André Chénier guillotiné par la Terreur. Les dialogues entre Stello et le Docteur noir illustrent le conflit entre sentiment et raisonnement, deux aspects de la propre personnalité de Vigny. Le Docteur noir rendra son ordonnance : «Séparer la vie poétique de la vie politique»; le poète doit, «seul et libre, accomplir sa mission».
Le manuscrit, à l'encre brune au recto de grands feuillets de papier vélin, est surchargé de ratures, corrections et additions (parfois sur des feuillets plus petits ajoutés), et témoigne d'un important travail d'élaboration et de remaniement. Plusieurs versos présentent quelques lignes biffées, correspondant à des débuts de page abandonnés. La pagination, en haut à droite des feuillets, est discontinue, parfois double, avec quelques incohérences (et quelques erreurs lors de la reliure). La numérotation et l'intitulé des chapitres ont donné lieu à des hésitations dont le manuscrit porte la trace; les derniers chapitres ne sont pas numérotés. Il n'y a pas de page de titre. Une «Table» finale dresse la liste des 42 chapitres. Le manuscrit a servi pour l'impression du texte de la Revue des Deux Mondes, et pour l'édition originale pour les chapitres ajoutés; il porte le nom des typographes entre lesquels a été répartie la copie.
En tête du chapitre 1er Caractère du malade, Vigny a noté : «Ce chapitre doit être mis à la place de l'autre 1er chapitre». II Symptômes (Vigny a hésité sur le titre : «Symptômes et choses singulières que Stello dit au Docteur noir»). III Conséquences des Diables-bleus. IV Histoire d'une puce enragée (4 autres titres biffés, dont «Comment le Roi eut une idée nouvelle»; l'héroïne féminine s'appelait Madame de Chateauroux, corrigé en Mademoiselle de Coulanges). V Interruption. VI (mal numéroté VII) Continuation de l'histoire que fit Docteur noir. VII [VIII] Un credo (deux titres biffés, dont «Êtes-vous Poëte ?»). [Ce premier groupe est paginé 1-19 avec un feuillet 14 bis.]
VIII [IX corrigé en 8, ce décalage corrigé se poursuivant sur les 4 chap. suivants] Demi-folie. IX Suite de l'histoire de la puce enragée. X Amélioration. XI Un grabat. XII Une distraction. [Ce 2e groupe, marqué en tête «2e article», paginé 1-21, a été ajouté au précédent pour former la première livraison de la Revue des Deux Mondes (RDM).]
XIII [marqué XII, le décalage se poursuivant sur les chap. suivants] Une idée pour une autre. XIV Histoire de Kitty Bell. XV Une lettre Anglaise. XVI Où le Drame est interrompu par l'érudition d'une manière déplorable. XVII Suite de l'histoire de Kitty Belle. Un bienfaiteur. XVIII Un escalier. [Ce 3e groupe, paginé 1-42, correspond à la 2e livraison de la RDM.]
XIX Tristesse et Pitié (titre primitif biffé : «Dur comme la pensée»). XX Une histoire de la Terreur. [Ce 4e groupe est paginé 1-15 avec un 5 bis et 18-24; il donne le début de la 3e livraison de la RDM.] 21 Un bon canonnier. 22 D'un honnête vieillard. 23 Sur les hiéroglyphes du bon canonnier. 24 La Maison Lazare. 25 Une jeune mère. 26 Une chaise de paille. 27 Une femme est toujours un enfant. 28 Le Réfectoire. 29 Le caisson. 30 La Maison de Mr de Robespierre avocat au Parlement. 31 Un législateur. 32 [XXXIII] La Promenade croisée [le début a été relié après le chap. 32 ajouté]. 33 [XXXIV] Un petit divertissement. [Ce 5e groupe, paginé 1-59 (plus 20 A et B et 40 bis) et 57-88 (plus 61 bis et 62 bis); suite de la 3e livraison de la RDM.] 32 De la substitution des souffrances expiatoires. [Ce chapitre «à ajouter à Stello» est daté en fin «22 avril 1832»; paginé 1-7 (plus 3 bis et 6 bis), il a été ajouté pour l'édition originale, d'où le décalage dans la numérotation des chapitres.] 34 [XXXV] Un soir d'été. 35 [XXXVI] Un tour de roue. [Ces deux chapitres, paginé 1-26 (plus 4 bis), sont la suite de la 3e livraison de la RDM.] 37 De l'ostracisme perpétuel [chapitre ajouté pour l'édition originale, le début étant emprunté à celui du chapitre suivant; il est daté en fin «27 avril 1832», et paginé 1-4].
37 [XXXVIII] Le Ciel d'Homère. [XXXIX] Du mensonge social [plusieurs essais de titre biffés : Dernière crise. Dispute. République des Lettres. Inégalité, Liberté, Solitude]. [XL] Ordonnance du Docteur noir. [XLI] Effet de la consultation. Chapitre dernier [XLII] Fin [à la fin, Vigny a écrit «Fin de la première consultation»]. [Ce dernier groupe, paginé 1-26 (dont un feuillet «15 et 16», présente de nombreux bis : 1, 12, 13 (et ter et 4r), 17, 20, 21 (et ter); il correspond à la fin de la 3e livraison de la RDM.]
À la fin de la Table, Vigny a écrit, puis biffé : «Je souhaite seulement que ce livre soit lu avec recueillement et dans la solitude comme il a été écrit».
PROVENANCE Louis RATISBONNE; Lucien DHUYS (1911, inscription sur le f. de garde); Louis BARTHOU (son ex-libris; II, n° 425).
BIBLIOGRAPHIE Irving Massey, «Variant readings from the manuscript of Stello by Alfred de Vigny», in Bulletin of the New York Public Library, vol. 69, 1965 (p. 164-181, 330-343); Alphonse Bouvet, «Sur le manuscrit de Stello», in Association des Amis d'Alfred de Vigny, bulletin n° 11, 1981-1982 (p. 64-69). Vigny, OEuvres complètes, II Prose (éd. Alphonse Bouvet, Bibl. de la Pléiade, 1993); Stello, éd. de Sophie Vanden Abeele-Marchal (Classiques Garnier, 2019).
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue