THOMAS HACHE À CHAMBÉRY (1664-1747)

Lot 129
Aller au lot
50 000 - 80 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 67 600 EUR

THOMAS HACHE À CHAMBÉRY (1664-1747)


Armoire en placage de noyer ouvrant à deux portes ornées dans trois réserves mouvementées en marqueterie de bois fruitier et scagliola bleue de vases et paniers fleuris, volutes d'acanthes, draperies et oiseaux. Cotés ornés de rinceaux sur fond clair. Corniche à denticules, à bandeau marqueté de Pégase, hommes sauvages et volutes de feuillages.
Travail de Thomas Hache.
Chambéry, vers 1695.
H. 224 x L. 149 x P. 61 cm
Cette armoire reprend fidèlement le répertoire choisi par Thomas Hache pour décorer ses armoires.
Les vantaux sont ornés de fleurs, rinceaux feuillagées et vases fleuris dans des réserves tripartites, que l'on retrouve sur les armoires dites n°3, 4 et 11 répertoriées par Pierre et Françoise Rouge.
Ces derniers inventorient quatorze modèles d'armoires réalisées pendant le séjour de Thomas Hache à Chambéry.
Au centre de la corniche, on retrouve le décor de l'«Homme Sauvage», représenté sur les armoires n°3 et 8, où un personnage, sortant des feuillages, saisit la chevelure d'un second personnage qui, dans la lutte, laisse échapper sa massue, décor qui représenterait l'affrontement entre l'amour courtois, la luxure et la violence.
Les Pégases sur les côtés (armoire n° 7) représentent la Renommée.
Bibliographie
Pierre et Françoise ROUGE, Le génie des Hache, Faton,2005, pages 83, 85 et 93.
Provenance
Collection particulière française
Les motifs
Les motifs utilisés par les Hache à Grenoble s'inspirent des grands ornemanistes de la fin du XVIIe et du XVIIIe siècle tels que Monnoyer, pour le traitement des fleurs au naturel, Jean
Bérain pour les entrelacs, arabesques et divers rinceaux ou encore Du Cerceau ou Gole, Zancarli pour l'iatlie. Les Hache voyagent à Paris et en Italie, ils s'imprègnent des modes et style de leur confrères et, à cette époque, la large diffusion des gravures permet de s'inspirer du goût européen en vigueur.
La façade est organisée de manière caractéristique en trois réserves reliées à registres. La réserve supérieure est ornée de bouquets de fleurs retenues dans des vases et reposant sur un entablement orné de volatiles. Les médaillons centraux sont ornés de vases de forme Médicis garnis de fleurs (oeillets, tulipes, pivoines etc) entourés de rinceaux feuillagés dans lesquels se logent deux perroquets. La partie inférieure reprend le motif de vase garni de fleurs.
Les parties latérales sont organisées également en réserves tripartites reprenant les motifs de rinceaux et arabesques, dans un style inspiré des ornemanistes de la couronne.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue