MAURICE UTRILLO 莫里斯· 郁特里罗 (1883-1955)

Lot 40
Aller au lot
Estimation :
25000 - 30000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 40 800EUR
MAURICE UTRILLO 莫里斯· 郁特里罗 (1883-1955)
Le moulin de la Galette à Montmartre, 1922
Gouache sur papier, signée, datée et dédicacée «pour la ste Eugénie. respectueusement madame E. UTTER 15 novembre 1922«
37 x 27 cm - 14 1/2 x 10 1/2 in.
Gouache on paper, signed, dated and dedicated

Le certificat rédigé par Paul Pétridès le 13 novembre 1958 sera remis à l'acquéreur

PROVENANCE
Acquis en 1958 et conservé depuis
Collection privée, Avignon

BIBLIOGRAPHIE
Paul Pétridès, L'Oeuvre complet de Maurice
Utrillo, Paris, P. Pétridès, 1959-1974.
Pour deux oeuvres en rapport:
Les anciens moulins de Montmartre et la ferme Debray, 1923 (huile) ref 1009, repr.
Les trois moulins à Montmartre, vers 1934 (huile) ref 1516, repr.

EXPOSITION
Centenaire de Maurice Utrillo, 15 mai au 14 août 1983, Musée Jacquemart-André, Paris, n°39
Maurice Utrillo, Centre culturel
François Villon, Enghein les Bains, 18 octobre au 21 novembre 1983
Centenaire de la naissance de Maurice Utrillo, Chapelle du Séminaire Montmagny, 10-18 décembre 1983, n°2 repr.
Valadon, Utrillo et Utter à l'atelier de la rue
Cortot: 1912-1926.Musée de Montmartre, Paris, 16 octobre 2015 - 15 février 2016, n°57, repr. p. 80.


蒙马特的煎饼磨坊, 1922 年
37 x 27  厘米
纸本水粉,署名和日期于左下方,并题字《Pour la ste Eugénie . respectueusement madame E. UTTER 15 novembre 1922 》

来源
购于1958  年并保存至今
亚维农私人收藏

成功购得拍品者将获得由Paul Pétridès于1958 年十一月13号开出的保证书

Le Moulin de la Galette à Montmartre, a été réalisée dans le quartier natal de l'artiste.
La composition frappe par son originalité, elle se démarque des compositions plus rectilignes et rigides des vues urbaines peuplées d'immeubles et de bâtiments en tout genre. Si le trait paraît plus souple et la tonalité générale plus gaie, c'est qu'Utrillo octroie ici une place toute particulière à la nature, à la verdure qui occupent l'espace de la toile de ses teintes de vert et de jaune. Nous ne pouvons qu'être saisis par la fraicheur éclatante des couleurs qui s'offrent à notre regard et qui atteste des remarquables conditions dans lesquelles l'oeuvre a été conservée.
Le motif choisi par Utrillo n'aurait pu quant à lui être plus emblématique: le Moulin de la galette, haut lieu des loisirs modernes et urbains, a été peint par les impressionnistes avant lui, à l'instar du célèbre avatar de Renoir, tandis que Van Gogh se livre, en l'année 1886, à la réalisation d'une véritable série de toiles consacrées à ce sujet; ces deux artistes comptant parmi les amis de sa mère, Utrillo ne pouvait ignorer leurs versions du Moulin.
Enfin, la dédicace « pour la ste Eugénie. respectueusement madame E. UTTER 15 novembre 1922 » évoque l'amitié indéfectible qui a lié, dès leur jeunesse, Maurice Utrillo et André Utter, et qui ne sera que renforcée par la liaison, bientôt le mariage de ce dernier avec Suzanne Valadon, en 1914. Le Moulin de la Galette semble avoir été offert par Utrillo à la soeur de son ami et beau-père à l'occasion de sa fête, la sainte
Eugénie, le 15 novembre 1922.

Utrillo made the painting we are presenting (Le Moulin de la Galette à Montmartre) in the Parisian neighborhood where he was born. Its composition is particularly remarkable and differs from other, more linear and rigidly arranged urban views filled with many buildings. The lines in Utrillo's work are more supple and the hues more cheerful, because Utrillo gives nature particular emphasis, with greenery taking up most of the canvas in hues of green and yellow.
Such a fresh, vivid palette is very appealing to the eye. It is also a testament to the excellent conditions in which the work has been kept.
Utrillo could not have chosen a more iconic subject, as the Moulin de la Galette was the venue for modern urban leisure occupations.
It had already been painted by the Impressionists before him, including in a famous painting by Renoir. In 1886, Van Gogh made a series of paintings that also contained this subject. Both artists having been friends of his mother, Utrillo must have been familiar with their depictions of the Moulin.
Lastly, the written dedication “place de la dédicace” points to the deep friendship that linked Maurice Utrillo and André Utter since their youth, and which was strengthened by the liaison followed by marriage of the latter to Suzanne Valadon in 1914. Utrillo apparently gave the Moulin de la Galette gouache to his friend/stepfather's sister on her name day, saint Eugenie, on 15 November 1922.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue