Frits THAULOW (1847-1906)

Lot 6
Aller au lot
Estimation :
16000 - 20000 EUR
Frits THAULOW (1847-1906)

Paysage enneigé dans le Elbpark à Hambourg, circa 1886

Pastel sur toile, signé et dédicacé "à notre chère Madeleine" en bas à gauche

46.5 x 55.5 cm

18 1/4 x 21 7/8 in.


PROVENANCE

Collection Léon et Madeleine Yeatman, Paris

Vente St Dié-des-Vosges, 9 juillet 2000, n°130

Collection privée (acquis à la vente précédente)


EXPOSITION

5-31 janvier 1917, Paris, Galerie Georges Petit, Exposition Frits Thaulow


FRITS THAULOW

D’une pureté éblouissante avec ses reflets tantôt brillants, tantôt argentés, la neige s’est érigée comme un sujet prisé des artistes. Romantique allemand comme Caspar David Friedrich, Impressionnistes français tels Monet ou encore Sisley, ou le plus symboliste des expressionnistes norvégiens mais aussi cousin de Thaulow, Edvard Munch, se sont tous plu à représenter l’immensité de la neige. Frits Thaulow, ce « bon géant blond aux yeux clairs du Nord » comme beaucoup se plaisaient à le surnommer, a fait de ces paysages blancs sa spécialité. Peintre de l’eau sous toutes ces formes, l’artiste norvégien épouse les principes du pleinairisme se développant au milieu du XIXe siècle. Attentif à la nature et au plein air, ce mouvement se développe en Scandinavie et offre la représentation de paysages non urbanisés sublimés par une lumière naturelle. Fort d’un enseignement classique de peintre de marine reçu à Christiania, bientôt rebaptisée Oslo, mais également enrichi de ses nombreux voyages à travers l’Europe, Thaulow parvient à insuffler dans ses paysages de neige une tonalité singulière. Si les saisons nordiques ne sont jamais très loin, il parvient à se démarquer grâce à une technique et vision particulière. 

Dans Paysage enneigé dans le Elbpark à Hambourg, la touche très précise permet une lecture minutieuse du paysage. Le silence et le calme bercent cette composition que seuls les oiseaux viennent interrompre. Les estompements permis par le pastel contribuent à la douceur de ce paysage. Caractéristique des artistes nordiques, un jeu de lumière au soleil couchant est magnifiquement représenté en arrière-plan grâce à une palette franche aux contrastes habiles. Maîtrisant les procédés chers aux pleinairistes, Thaulow couche sur la toile un merveilleux exemple de son savoir-faire. Si ce sujet a été traité à plusieurs reprises notamment dans une version aujourd’hui conservée au Göteborgs Konstmuseum en Suède, notre œuvre se distingue par sa provenance unique, celle de Madeleine Yeatman. Hyppolyte Adam est un banquier prospère. Fortunés et influents, les Adam mènent une vie luxueuse faite de réceptions et côtoient de nombreux artistes. Leur fille, Madeleine, est ainsi portraiturée par les peintres les plus courus de l’époque comme Albert Besnard ou encore Jean-Jacques Henner mais aussi par des peintres plus avant-gardiste comme Renoir. Madeleine Yeatman née Adam reçoit ce pastel de l’artiste, fidèle du cercle artistique familial, à l’occasion de son mariage. Ce petit chef d’œuvre s’affiche comme un témoignage de l’amitié qui unit ces familles emblématiques de la Belle-Époque

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue