COCTEAU JEAN (1889-1963)

Lot 41
Aller au lot
1 000 - 1 200 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 1 186 EUR

COCTEAU JEAN (1889-1963)


La Poësie, manuscrit autographe.
S.l.n.d., 5 pages in-4 au crayon sur papier. «La poësie si j'osais la définir serait l'élégance même. est donc normal qu'elle joue de la plus petite chose à la plus grande - mais grande ou petite la chose devient souvient invisible lorsque la poësie l'habite [...] faut croire que ce monde pris naissance dans un certain désordre qui devint notre ordre et en quelques sorte notre style personnel [...] J'ai remarqué que je prenais le style du personnage que je joue, dans la vie, non pas que je me pousse dans ce sens pour me donner le réalisme qui est à la base de toute poësie. C'est celui qui me permettrait de montrer au jour tous les défauts que j'ai essayé de tirer de moi. J'aimerais presque toujours jouer des rôles qui ne sont pas pour moi... Les êtres anti-poëtiques sont les êtres qui veulent écrire le langage poëtique. Le cinéma permet de dépasser les frontières humaines, comme le prouve «orphée» parce qu'il nous montre de qui l'écriture ou l'imagination nous offre de nous [...] La poësie est une haute élégance morale. Oui la poësie est lente et nous jugeons parfois trop vite. La lumière des poëtes est aussi longue à vous arriver que celle des étoiles [...] notre époque ou la poësie se cache de plus en plus et se montre sans cesse là où on ne croyait pas l'attendre. Le comble de la poësie c'est de n'avoir pas «l'air poëtique». L'artisanat est la poësie même. J'aime rendre réalisable l'irréalisable. Ce qui me donne le plus de courage mais hélas on ne fait pas ce qu'on veut. La définition de moi-même: le travail et le désir de plaire aux quelques personnes qui comptent à mes yeux».
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue