La vente du 13 juin prochain à Drouot sera consacrée aux maîtres anciens ; une visite de l’Europe à travers les siècles. Un panneau de Pieter BRUEGHEL LE JEUNE (1564-1636) jouxte un ensemble de dessins exceptionnellement bien conservés retraçant les voyages archéologiques d’Honoré D’ALBERT, duc de Luynes (1802-1867), et de l’architecte Joseph Frédéric DEBACQ (1800-1892).

La danse de la mariée en plein air animera cette vacation (lot 23). Peinte en 1615 par Pieter II Brueghel le Jeune (1564-1636), cette huile sur panneau mesure 40,6 cm de haut sur 56,5 cm de large. Cette scène de noces villageoises est un sujet très prisé par l’artiste. Il en peint plusieurs versions mais celle-ci est l’unique exemplaire connu réalisé en 1615. Ce panneau aux bleus et rouges vibrants fait partie des œuvres emblématiques de l’histoire de la peinture flamande. Au centre de la composition, parmi une multitude de personnages et de détails narratifs dépeints avec humour, une mariée indique la raison de cette réunion festive. La « reine du jour » assise sous une couronne de fortune observe malicieusement les invités mettre de l’argent dans la grande assiette posée devant elle.
 

Pieter BRUEGHEL LE JEUNE - lot 37

Issu d’une dynastie d’artistes néerlandais, Pieter II Brueghel le Jeune est formé à Anvers. Reçu maître en 1585, il prend la tête d’un atelier prolifique. Dans son œuvre, comme dans celui de son père, se répètent des scènes champêtres et rupestres dans le style du réalisme flamand. Deux autres toiles remarquables seront présentées à la vente. La première, L’Assomption de la Vierge (lot 28) , un modello peint par l'artiste vénitien Francesco BASSANO LE JEUNE (1549-1592) pour la commande du retable du grand autel de Saint Louis-les-Français à Rome.  La deuxième, Moïse défendant les filles de Jethro au puits de Madian (lot 37), par l'artiste florentin Vincenzo DANDINI (1607-1675). Moïse, arrivé au puits de Madian, se trouve devant les sept filles de Jethro qui veulent puiser de l’eau mais en sont empêchées par des pasteurs venus abreuver leurs troupeaux. Moïse prendra la défense des jeunes filles et finira par épouser l’une d’entre elles, Sephora. Cesare, le frère de Vincenzo, est connu pour avoir peint ce sujet pour Michel Agnolo Venturi, comme le mentionne Baldinucci dans sa biographie de l’artiste. Ce tableau a désormais été reconnu comme la représentation de Moïse défendant les filles de Jethro qui se trouve à la National Gallery of Ireland, daté des années 1630. A cette étape de sa carrière, il est peu probable qu’il ait repris la composition de son frère, ce qui permet de dater la présente œuvre, ainsi que celle de Dublin, au début des années 1630. Vincenzo a arrangé les personnages selon une configuration proche de celle de son frère mais quelques originalités apparaissent : Moïse adopte une position différente, les expressions faciales sont exacerbées et le costume de la femme assise derrière lui est bien plus riche. Tout cela pousse à croire qu’une émulation artistique existait entre les frères.


FRANCESCO BASSANO LE JEUNE (BASSANO DEL GRAPPA 1549 - VENISE 1592) - lot 28 

 
 
/  VINCENZO DANDINI (FLORENCE 1607 - 1675) - lot 37

 
Honoré d’Albert de Luynes, naît huitième duc de Luynes en 1802 à Paris. Après un premier voyage en Italie en 1825 qui s’inscrit dans la tradition du Grand Tour, le jeune duc est nommé directeur adjoint des collections égyptiennes et grecques au Louvre. Fasciné par l’Antiquité, il repart en 1828 vers l’Italie jusqu’à Malte et en Égypte en 1840 accompagné par Joseph Frédéric Debacq, architecte et ami avec qui il collabora toute sa vie. Les deux hommes immortalisent leurs expériences dans des dessins minutieux à mi-chemin entre l’étude scientifique et l’œuvre romantique. Les personnages, d’abord représentés pour donner une échelle, animent peu à peu des scènes de genre alors que l’art en France va bientôt être bouleversé par l’usage de la photographie. Le duc de Luynes sera d’ailleurs l’un des principaux mécènes de cette invention avec la création en 1856 du prix « duc de Luynes », en coopération avec la Société Française de Photographie. En 1833, les deux voyageurs publieront ensemble Métaponte révélant avec force méthode et une grande richesse d’illustrations le site archéologique de cette cité antique rendue fameuse par la figure de Pythagore. L’érudit archéologue, proche d’Ingres, est élu membre libre de l’Académie des Inscriptions et des Belles-Lettres en 1830. Parallèlement à ses recherches scientifiques, il mène une carrière politique. Sous la deuxième République, il est élu député de Seine-et-Oise à deux reprises, de 1848 à 1851. Environ 120 dessins réalisés par le duc de Luynes et Joseph Frédéric Debacq pendant leurs voyages en Italie et en Égypte, réunis en une cinquantaine de lots, seront proposés aux enchères (voir le catalogue)
 

  

MAÎTRES ANCIENS - TABLEAUX & DESSINS ANCIENS • Jeudi 13 Juin 2019 18:30 • Drouot, Paris - Salle 9




LE RÊVE DE L'ANTIQUE • Jeudi 13 Juin 2019 18:30 • Drouot, Paris - Salle 9