FRANCESCO BASSANO LE JEUNE (BASSANO DEL GRAPPA 1549 - VENISE 1592)

Lot 28
Aller au lot
40 000 - 60 000 EUR

FRANCESCO BASSANO LE JEUNE (BASSANO DEL GRAPPA 1549 - VENISE 1592)

L'Assomption de la Vierge
Toile
154 x 107,5 cm
Provenance:
Acquis en Italie en 1850 - 51 par William Ewart Gladstone; Resté dans la famille; Vente anonyme Londres, Sotheby's, 8 juillet 2004, n°155, reproduit; Acquis à cette vente par l'actuel propriétaire.
Notre tableau est un modello peint par Francesco Bassano pour le retable de l?autel majeur de Saint
Louis - les - Français.
La première commande pour le maître autel a été passée à Muziano au début des années 1580. C?est très peu de temps après qu?il a été vendu à la Basilique Saint - Paul - Hors - Les - Murs où il se trouve toujours.
La commande est alors passée à Francesco Bassano qui réalisa pour Saint Louis le grand tableau qui est encore sur le maître autel.
Notre tableau constitue le chaînon manquant entre le tableau de Muziano dont il reprend la composition et le tableau final de Francesco Bassano dont il partage déjà le goût pour le chaud coloris vénitien.
Les modifications entre le tableau de Muziano et la grande composition de Bassano concernent essentiellement la Vierge et les putti qui constituent la nuée et qui n?avaient pas les mêmes postures et gestes, ils étaient en nombre plus important. En revanche, le bas de la composition était bien le même; avec les apôtres penchés sur le tombeau de la Vierge, Saint Pierre et Saint Jean agenouillés au premier plan à droite témoignant de leur affliction rapidement changée en allégresse ou encore ceux qui lèvent les bras à l?Assomption de la Vierge au Ciel, montrant aux autres qu?un miracle de plus s?est produit.
Francesco Bassano est né à côté de Venise et il est l?aîné de quatre fils dont
Girolamo, Giovanni Battista et Leandro, tous quatre peintres travaillant dans l?atelier de leur père, Jacopo Bassano.
L?influence de son père lui permit de réaliser des oeuvres puissantes, denses, aux coloris typiquement vénitiens et aux sujets bibliques présentant néanmoins les personnages dans des intérieurs à la façon des scènes de genre.
Etant son fils le plus doué, Jacopo lui laissera le droit de signer ses oeuvres avec lui après 1570.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue