COCTEAU JEAN (1889-1963).

Lot 31
Aller au lot
4 000 - 5 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 11 700 €

COCTEAU JEAN (1889-1963).

13 DESSINS originaux dont 8 signés, 15 L.A.S.

«Jean Cocteau» ou «Jean» dont 10 avec DESSINS, 1960-1962, à Gilbert VALENTIN ou au couple Valentin, les «Archanges»; 13 feuillets formats divers, 15 pages in-8 ou in-4 (quelques défauts), 3 enveloppes.

Bel ensemble de lettres illustrées et de dessins au céramiste Gilbert Valentin et aux Archanges.

[Gilbert VALENTIN (1928-2000) s'est installé en 1950 à Vallauris avec sa femme Lilette comme céramiste en ouvrant son atelier de potier «Les Archanges», chemin du Fournas; également sculpteur et fer- ronnier, il a réalisé le cadran solaire conçu par Cocteau pour la ville de Coaraze dans les Alpes-Maritimes. Cocteau s'est lié d'amitié avec le couple Valentin, les «Archanges», s'autoproclamant président d'honneur du «Club des Archanges»]

Grand dessin (41 x 34 cm sur feuille 64,5 x 50 cm, rousseurs), lavis d'encre de Chine, aquarelle et feutres de couleur. Archange noir dans un médaillon rehaussé de lavis et encadrement de liseré bleuté, tenant une banderole: «Salut au Président d'Honneur», signé et daté «Jean Cocteau mai 1960».

Dessin à l'encre de Chine au pinceau, tête d'Apollon à la lyre, avec inscription autographe signée: «Merci Club des Archanges * Jean Cocteau * président d'honneur des archanges» [vers 1960] (26,8 x 21 cm).

11 dessins de lézards pour le cadran solaire de Coaraze, que réa- lisera Gilbert Valentin en 1961; 6 sont signés (et 4 datés 1960-1961); un est annoté au verso «Merci, merci, merci, merci»... (27 x 21 cm sur papier à en-tête de Santo-Sospir). Dessins à l'encre brune, au feutre noir ou au stylo bille bleu.

15 L.A.S., dont 10 avec dessins, juillet 1960-août 1962 (encre, stylo bille de couleur, feutre, et crayons de couleur; plusieurs à en-tête de Santo-Sospir; mouillures à quelques lettres, et 2 dessins au feutre un peu passés). Correspondance amicale à Gilbert Valentin et aux chers «archanges». 1960, sous un amusant personnage à tête de poisson: «Mangerons-nous un jour ensemble ce poisson, fort inquiet de son sort»... 5 juillet 1960, avec dessin d'un ange: «Chers archanges n'oubliez pas un pauvre Prince des poètes qui pense à vous»... 17 juillet 1960 avec dessin d'un personnage tenant un rouleau de papier: «M'avez-vous oublié? J'en serais bien triste. D'autant plus que je voudrais vous montrer le théâtre du Cap d'Ail et vous demander conseil et aide»... 31 août 1960, avec profil à l'oeil en forme de poisson: «Pensez à moi et surveillez mes bronzes et mes lézards»... 14 septembre 1960, avec buste d'un personnage aux yeux en forme de poisson: «Après une tentative d'assassinat manquée (je me méfie encore) me voilà au Cap et désireux de vous embrasser tous et de faire le lézard au soleil»... 13 octobre 1960, avec 3 profils, pour «l'étoile de Bataille» d'après son dessin: «Tu es le seul qui saurais le lui faire»... Milly 10 novembre 1961, avec ange aux crayons de couleur: «J'ai pris la fuite à la campagne. Notre bonne ville m'avait donné outre la grande médaille de l'hôtel de ville une petite peste ayant nom grippe faute de mieux»... Dimanche, avec dessin de fleurs et libellule: «Je pense à notre coin du feu - accablé de raseurs, de besognes idiotes, de lettres à répondre, de téléphones et de cache-cache avec ces horribles festivals»; il a entendu son poème La Crucifixion «par les machines de Magne. C'est extraordinaire»... 6 février 1962: «il n'est pas un jour que je ne pense à vous et à votre refuge de Vallauris»... 26 août 1962: «J'ai repris le thème Lézard au bastion de Menton (grande mosaïque en galets)»... Etc. Plus un télégramme (Cordoue 1960).

On joint 4 photographies: - Picasso à Vallauris à bord de la fameuse Renault NN25 à cornes bleues de Valentin qui le conduit à la cor- rida (1957, par André Villers?); - le couple Valentin dans la Renault devant l'atelier des Archanges (vers 1950; photographie Eric Bitting); - photographie signée de Richard de Grab, montrant Cocteau et Valentin décorant un mur: - Cocteau et Valentin (contretype). Plus un prospectus illustré pour La Naissance du poème de Fernand Divoire (65 x 44,5 cm, quelques légères taches et fentes).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue