CHIRICO GIORGIO DE (1888-1978).

Lot 26
Aller au lot
1 000 - 1 500 €

CHIRICO GIORGIO DE (1888-1978).

L.A.S. «G. de Chirico», Rome 28 juin 1949, [à Dimitrios LEVIDIS]; 1 page et demie in-4.

Belle lettre amicale sur sa famille et son travail.

[Le compositeur grec Dimitrios LEVIDIS (1886-1951) était un ami de jeunesse de Chirico et de son frère Alberto Savinio.]

Il a été heureux de recevoir de ses nouvelles: «Depuis combien de temps nous nous connaissons! Combien de souvenirs nous avons en commun! Moi je vais bien et je travaille toujours beaucoup. Je suis marié pour la seconde fois. Je crois que ta femme et ta fille ont connu ma seconde femme car elles sont venues une fois chez nous à Paris, je crois en 1934. Alors ma mère habitait avec nous. Ma pauvre mère est morte en 1937, pendant que j'étais en Amérique pour des expositions. Mon frère Alberto va bien. Tu sais que comme écrivain peintre et musicien il a un pseudonyme: Alberto SAVINIO. [...] Je te dirai franchement que je ne le vois presque jamais. Ces dernières années il s'est conduit avec moi de façon pas très fraternelle, et puis il est fourré dans ces milieux d'art moderne de modernisme, et ce sont des milieux contre lesquels je combats depuis de longues années. Dernièrement j'ai fait une grande exposition de 100 toiles à Londres. L'exposition a soulevé un grand intérêt et j'ai vendu plusieurs peintures. J'ai tenu aussi des conférences et j'ai parlé à la Radio. - Paris ne m'attire plus depuis longtemps. Je trouve que tout baisse là-bas, et puis ce sont toujours les mêmes formules qui se répètent»...

On joint 2 photographies d'amateur en couleurs montrant De Chirico sur la terrasse de son appartement à Rome; et une lettre du Consulat de France à Rome donnant à Levidis l'adresse de Chirico.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue