SUARES ANDRÉ (1868-1948)

Lot 723
Aller au lot
1 000 - 1 500 EUR

SUARES ANDRÉ (1868-1948)

Vues sur la Grande Guerre, manuscrit autographe signé
S.l., [1915], 13 pages in-4 à l'encre. Bradel demi-maroquin beige à coins (L. Lévêque).
Première chronique des Vues sur la Grande Guerre que Suarès publia dans L'Opinion en 1915-1916, et recueillit dans La Guerre des Boches, celle-ci dans le tome I, Nous et Eux (Émile-Paul, 1915).
C'est le tout premier chapitre, intitulé Sens de cette Guerre: «Jamais
Guerre n'eut tous les caractères de la sainteté, comme celle-ci. Il y va de notre vie. Mais il y va du genre humain [...]. Cette guerre ne serait pas si sainte, si elle n'était pas si terrible. Abnégation totale de soi [...]. On se remet aux mains de son Dieu [...]. Le renoncement fait le lit du sacrifice, et le soldat fait son trou dans la tranchée. [...]
L'heureuse et douce France vouée à la douleur et forcée à la Haine, telle est l'oeuvre des Barbares. Telle est la France dans la guerre qu'elle mène, et où son fils, le soldat, en se battant pour elle, combat pour tous les hommes, et pour le droit de tous [...] L'Allemand est l'ennemi le plus fort et le plus atroce que peuple ait jamais eu [...].
Dans cette épouvantable guerre contre la Bête, c'est le bonheur de la France et c'est sa gloire qu'en luttant pour sa propre vie, elle se bat pour la liberté de l'Europe et le droit des nations».

PROVENANCE
Piasa, 06/03/2007
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue