SARTRE JEAN-PAUL (1905-1980)

Lot 705
Aller au lot
3 000 - 4 000 EUR

SARTRE JEAN-PAUL (1905-1980)

Manuscrit autographe
S.d., 25 pages in-4 sur papier quadrillé, avec ratures et corrections
Important manuscrit visionnaire, relatif à l'économie, à l'emploi, au chômage, à ce que nous vivons aujourd'hui.
«Chez nous, depuis trois siècles, les fils ont toujours été mieux logés que leurs pères, mieux nourris, et mieux vêtus: sur ce fait indéniable la bourgeoisie appuyait son mythe le plus cher: celui du progrès. Cet heureux enrichissement durait encore au début du siècle: de 1900 à 1913 la production nationale a augmenté de 30%, et de 14 à 19, malgré la guerre, ce pourcentage s'est maintenu. En 1929, l'heureuse rencontre d'un fait économique et d'un mythe apologétique a pris fin: voici ... que la production par habitant demeure stagnante ... au niveau de 29, comme s'il s'agissait d'un seuil que l'économie française ne peut franchir. La nouvelle génération ... au milieu de ces vieux meubles, dans les vieilles villes ceinturées de vieilles usines, nos enfants sont des enfants de vieux, ils naitront de plus en plus vieux et vieilliront de plus en plus vite. Pendant ce temps, l'Allemagne se relève, la Russie nous rattrape, l'Angleterre malgré ses pertes augmente la production de 50%. Des murailles d'acier s'élèvent autour de nous. Nous pouvons bien nous dire que nous ne tomberons pas, que c'est la mer qui monte autour de nous. Mais c'est une consolation médiocre; de toute façon, dans un demi siècle nous irons au fond de l'eau...»
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue