1968 - FOURNIER - MARCADIER ARAL

Lot 119
Aller au lot
12 000 - 16 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 15 580 €

1968 - FOURNIER - MARCADIER ARAL

Moteur: 4 cylindres en ligne - 1108 cc - 72 ch
Engine: straight 4 - 1108 cc - 72 hp
Seulement 20 exemplaires
Monoplace performante
Précurseur de la Formule France
Après une année 1965 pleine de notoriété, André Marcadier décide d'aller encore plus loin en créant une monoplace. L'objectif est de réaliser une voiture légère à faible coût accessible aux jeunes. Dès 1966 il va donc réaliser un châssis tubulaire d'une grande simplicité enveloppé d'une feuille d'aluminium rivetée. Il va ensuite assembler de véritables suspensions de course avec deux triangles superposés à l'avant et un triangle inferieur inversé à l'arrière, associés à des combinés ressorts amortisseurs extérieurs.
Ce châssis est accouplé à un ensemble moteur - boîte de R8 Major.
Avec un ensemble d'environ 330 kg, c'est la première Fournier Marcandier réservée exclusivement à la course. Cette monoplace est encensée par la presse et les pilotes l'ayant essayée, elle se positionne alors comme la première formule nationale française. Avec un coût inférieur à 10 000 francs. On voit ainsi se profiler un championnat national accessible aux jeunes. L'euphorie est de courte durée car après de nombreuses tergiversations, le projet est abandonné. Les pilotes ayant acheté une Aral se tournent alors vers la course de côte. Certaines d'entre elles seront modifiées afin de devenir plus compétitives. Fin 1967, la FFSA annonce l'arrivée pour la saison prochaine de la Formule France. André Marcadier et Marcel Fournier découvrent avec une certaine amertume le nouveau règlement assez éloigné de la monoplace qu'ils avaient conçue. Avec l'adoption du moteur 1300 Gordini, ils voient l'escalade des coûts et vont rater cette opportunité offertes aux petits constructeurs français aux profits des marques concurrentes comme GRAC. Au final une vingtaine d'Aral auront été produites entre 1966 et 1969.
L'exemplaire que nous présentons est une Marcadier Aral probablement de 1968. La voiture est accompagnée de sa fiche d'identité (346) datée du 20 juin 1990. Elle possède également son passeport technique prouvant que la voiture a participé à de nombreuses épreuves de 1986 à 1989. Cette monoplace se trouve aujourd'hui dans son jus, n'ayant pas roulé depuis plusieurs années, la mécanique est donc à redémarrer. Elle présente l'avantage de ne pas avoir subi de grosses modifications et se trouve donc dans une configuration proche de celle d'origine, ce qui en fait une pièce très intéressante. Avec une production confidentielle, les Aral sont extrêmement rares sur le marché, cette monoplace se présente donc comme une opportunité exceptionnelle à ne pas laisser passer!
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue