1991 - VENTURI 260CV «CUP 511»

Lot 30
Aller au lot
40 000 - 50 000 €

1991 - VENTURI 260CV «CUP 511»

N° de châssis/Chassis n°: VK8CUP51191CH0008

Carte grise française/French registration papers

Véritable GT sportive

Comportement équilibré

Historique très bien documenté

A true sports GT Balanced handling

Very well documented history

Baptisée MVS pour Manufacture de Voitures de Sport en 1985, la célèbre marque (plus connue ensuite sous le nom de Venturi) restera celle qui relança la production des GT à la française à la fin des années 80. A la fin de l'année 90, le blason MVS disparaît sur les carrosseries pour laisser place au nouvel emblème, le Gerfaut. Pour répondre aux nouvelles normes antipollution, la 2.80 APC (Avec

Pot Catalytique) succède à la SPC mais conserve néanmoins sa puissance de 260 chevaux, et portera le code interne «

Cup 511». Comme sa grande soeur, elle est équipée d'un turbo Garett T3, le V6 est installé en position centrale longitudinale et se trouve accouplé à une boîte de vitesse manuelle à cinq rapports. Si la production est assurée de façon autonome par l'usine MVS, une grande partie des pièces et des comodos provient de la grande série notamment de chez

Renault. Mais l'ensemble se révèle de très bonne facture, et l'habitacle apparaît particulièrement luxueux et soigné.

Au total, 70 exemplaires du coupé Venturi 260cv «Cup 511» ou APC sortiront des chaînes de production.

Suisse d'origine, cette Venturi sera immatriculée pour la première fois le 1er octobre 1990 et connaîtra assez tôt un deuxième propriétaire, Monsieur Von

Jenner qui en fit l'acquisition auprès du garage Mercedes-Benz de Zurich en août 1992 alors que la voiture totalise 23700Km. Elle est ensuite cédée le 23 septembre 2001 à son troisième propriétaire, Monsieur Kessler. Peu après en avoir fait l'acquisition, il mandatera le cabinet BEA à Genève pour en faire une expertise qui fera état d'une voiture «en ordre» selon les termes suisses. Une nouvelle expertise sera faite en 2007 par le cabinet Marquet & Chevallier à Béziers estimant la valeur marchande de la voiture à 32000 alors qu'elle totalisait 59900Km. Elle est ensuite vendue en

France et sera régulièrement entretenue.

L'historique est suivi jusqu'à aujourd'hui, avec une révision complète en décembre 2017 s'élevant à près de 6900, effectuée chez Dijon Gestion Moteur. Des tests moteur révèlent que la voiture fonctionne normalement et qu'elle délivre ses 260 chevaux d'origine alors qu'elle totalise 89000Km. A son volant, nous découvrons une voiture polyvalente qui fait preuve de souplesse à bas régime mais qui sait aussi affirmer son caractère sportif dès lors que le turbo entre en action. Dans ce bon état général de présentation et avec cette estimation attractive, il serait dommage de se priver de cette excellente GT.

Christened MVS (for Manufacture de Voitures de Sport) in 1985, the famous marque (later better known as Venturi) will always be remembered as the make which revived the production of

French GT cars at the end of the 1980s.

At the end of 1990, the MVS logo on the cars' bodywork made way for the marque's new emblem, the gyrfalcon.

In order to meet the new emission regulations, the 2.80 APC (standing for Avec Pot Catalytique - with a catalytic converter) succeeded the SPC but continued to develop 260bhp; it had the internal code ‘Cup 511'. It was a mid-engined V6, with the engine installed longitudinally and fitted - like its older sister - with a Garrett T3 turbocharger; the engine was mated to a five-speed manual gearbox. Although

MVS built the cars independently, many of the parts and switchgear came from mass-produced models, notably from

Renault. But the car was of excellent quality overall, with the interior appearing particularly luxurious and well finished. Altogether, 70 Venturi 260bhp ‘Cup 511' or APC cars left the factory.

Originally a Swiss car, this Venturi was first registered on 1 October 1990 and was soon sold on to its second owner, a Mr. von Jenner, who purchased it from the Mercedes-Benz dealership in

Zurich in August 1992, when the car had covered 23,700km (14,700 miles).

It was then transferred to its third owner, a Mr. Kessler, on 23 September 2001. Soon after he purchased it, he instructed BEA in Geneva to assess the condition of the car; their expert found it to be ‘in order' (in Swiss parlance).

A further report on the car was carried out in 2007 by the firm Marquet &

Chevallier in Béziers, which estimated its market value at 32,000; at that time, it had covered a total of 59,900km (37,200 miles). It has a continuous history until the present day, with a full service carried out in December 2017 at Dijon Gestion Moteur, amounting to nearly 6900. Tests on the engine showed that it was operating normally and delivering its original power output of 260bhp, at a total distance covered of 89,000km (55,300 miles). Behind the wheel, we found it to be car of many talents, flexible at low revs but also well able to demonstrate its sporting character when the turbo kicked in. In good overall condition and at this attractive estimated price, it would be a shame to miss out on this excellent GT.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue