ANTONIN MERCIÉ (1845-1916)

Lot 309
8 000 - 10 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 9 750 €

ANTONIN MERCIÉ (1845-1916)

Gloria Victis
Sujet en bronze à patine brune et médaille
Signé sur la terrasse, Fonte Barbedienne
H: 93 cm
Antonin Mercié (Toulouse 1845 - Paris 1916)
Mercié figure parmi les plus talentueux sculpteurs de sa génération. Elève de
Jouffroy et de Falguière à l'école des Beaux?arts, il se distingue rapidement et remporte à l'âge de vingt-trois ans le premier grand prix de Rome et part compléter sa formation dans la cité des papes. En 1872, installé à la villa Médicis, il envoie au Salon le modèle en plâtre de son
David vainqueur qui lui vaut une médaille de première classe et, fait unique pour un artiste de la villa Médicis, reçoit la croix de la Légion d'honneur. En 1874, de retour à Paris, il débute une carrière française ponctuée de nombreuses commandes importantes, notamment quelques monuments funéraires, dont ceux en 1886 de
Louis-Philippe et de la reine Marie-Amélie pour la chapelle royale de Dreux. En 1874, âgé de seulement trente ans, Mercié qui jouissait déjà d'une exceptionnelle notoriété, expose au Salon son modèle en plâtre de son Gloria Victis, puis une édition en bronze l'année suivante. Le succès est immense, Gloria Victis ou Gloire aux vaincus, sujet hautement symbolique qui exalte héroïsme et les sentiments patriotiques exacerbés par les désastres de 1870, devient l'une des oeuvres dont l'édition est la plus importante, particulièrement par le fondeur Barbedienne associé à Achille Collas et à son célèbre procédé de réduction mécanique.
D'autres modèles sont connus, mentionnons notamment celui qui figurait dans la collection
Lionel Hastings (vente Sotheby's, New York, le 14 avril 2008, lot 34); ainsi que ceux qui appartiennent aux collections publiques françaises, exposés aux musées de Cherbourg et de Toulouse en province et aux musées d'Orsay et du Petit Palais à Paris.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue