TABLE ornée d'un plateau traité en «scagliole»,...

Lot 124
Aller au lot
8 000 - 10 000 EUR

TABLE ornée d'un plateau traité en «scagliole»,...

TABLE ornée d'un plateau traité en «scagliole», elle repose sur un piétement massif en bois doré, dont les quatre pieds sont reliés par une entretoise.
Constitué d'un support de pierre, le plateau à fond noir est orné de motifs décoratifs polychromes très divers. Quatre bouquets de fleurs (tulipes, pivoines, jonquilles, oeillets) dans lesquels picorent des oiseaux soulignent les angles du plateau, tandis qu'un livret de partitions musicales, plumes d'oie, un ciseau, un compas ainsi qu'un coupe-papier couvrent l'espace central.
La ceinture traitée en léger relief présente un décor de végétaux (fleurs épanouies, palmettes, feuille d'acanthe) qui se répète sur les pieds ajourés du meuble.
Italie, fin du XVIIe siècle
H: 82 - L: 108 - P: 57 cm
La technique de la «scagliole» vise à l'imitation de la «pietra dura» (travail du marbre et de pierres dures) dont les artisans florentins sont les premiers spécialistes au cours du XVIe siècle. Cet art d'imitation existe dès l'Antiquité mais il se développe tout particulièrement en Italie à la fin du XVIIe siècle pour le décor des plateaux de table.
Mélange de poudre de marbre, d'eau, de colle et de pigments colorés, la «scagliole» est une technique moins coûteuse que la marqueterie de pierres dures.
Après séchage, la dureté de l'ensemble permet un polissage semblable à celui du marbre.
Mêlant différents motifs iconographiques, le plateau évoque l'érudition de son commanditaire. Finement détaillés, les fleurs et les oiseaux sont en partie identifiables.
Les notes «carrées», encore utilisées au XVIIe siècle et les paroles en italien font écho aux opéras de Monteverdi.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue