1970 - Alpine A

Lot 204
Aller au lot
65 000 - 75 000 EUR

1970 - Alpine A

110 1600 S VB Ce sont les victoires dans les rallyes internationaux qui font faire la renommée légendaire de la Berlinette que l'on doit au non moins célèbre Jean Rédélé. Ce dernier a fondé la société des automobiles Alpine en 1955 dans la concession Renault de son père. Après plusieurs années de compétition sur une Renault 4CV 750, Rédélé va produire l'A106 en 1956. Il s'agit d'un coupé en fibre de verre à moteur Renault de 750 cm3. En 1957 il utilisera le moteur de 845 cm3 lancé avec la Dauphine pour proposer sur la base d'un châssis poutre l'A 108 décliné en coupé 2+2 ou cabriolet. Dès 1960 Rédélé travaille encore sur son châssis à poutre centrale équipé d'un moteur à porte à faux arrière et propose de nouvelles carrosseries pour le coupé et le cabriolet GT4 2+2. C'est deux ans plus tard en 1962, qu'il développera l'A 110 qui sera présentée au Salon de Paris. Le lancement se fait à l'aide du moteur de la Renault 8. Les développements de la voiture se feront au gré des évolutions des nouveautés de la marque au losange. Aidé par des techniciens et metteurs au point de renom, Rédélé installera dans sa Berlinette une succession de moteurs progressant en cylindrée et performance. Successivement on retrouvera, le 1289 cm3 de la Renault 12, les 1470 cm3, 1565 cm3 et 1647 cm3 de la Renault 16, le 1605 cm3 des Renault 17 et R12 Gordini. Esthétiquement la voiture évolue par petites touches, comme lorsqu'en 1969, les A110 reçoivent une carrosserie modifiée avec des ailes arrière plus larges, des écopes et en série les projecteurs additionnels. L'A110 poursuivra sa carrière jusqu'en 1977. Les qualités de la voiture feront la différence en course et c'est grâce aux centaines de victoires engrangées en compétition que l'Alpine forgera définitivement sa légende. Ce n'est pas la plus puissante mais sa légèreté due à sa carrosserie en polyester, sa rigidité due à son châssis poutre et sa maniabilité en feront une machine à gagner. La voiture présentée est une 1600 S de type VB, elle arbore la couleur bleue qui va si bien à l'A110, associé à un intérieur de couleur noire, des jantes Mad'in et des longues portées Cibié. La voiture est en excellent état général. Bien que sa restauration soit ancienne, elle n'a que peu roulé depuis et présente toujours très bien. Son propriétaire, un amoureux du modèle la possède depuis plus de 30 ans, et lui a prodigué tous les soins nécessaires. La voiture a donc connu une restauration complète jusqu'au châssis, incluant bien entendu la reprise des éléments électriques et techniques. A l'intérieur, elle est équipée d'un arceau de sécurité et de deux baquets avec harnais. Il est à noter que les sièges et les jantes d'origine seront fournis avec la voiture. La boite de vitesse de type 364 propose une pignonnerie de type Monte Carlo plus performante. La 1600 S VB est sans doute l'une des versions les plus désirables de la Berlinette, et notre exemplaire dans son état et sa configuration est une opportunité d'accéder au mythe. Cette machine à plaisir est prête à vous offrir les meilleures sensations à son volant et sa cote en hausse justifie d'autant plus l'investissement. Carte grise française«La Berlinette ou l'élaboration de la recette gagnante» Marque: Alpine Modèle: A 110 1600 VB 1600 S Millésime: 1970 Kilométrage: 24 268 km au compteur Motorisation: 4 cylindres Cylindrée: 1565 cm3 N° de châssis: 17073
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue