MEMENTO-MORI
Milieu XVIIe siècle

Lot 9
Aller au lot
Estimation :
6000 - 8000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 13 000EUR
MEMENTO-MORI
Milieu XVIIe siècle

Montre de forme en argent dit « Memento-Mori »


Boîtier en forme de crâne, la mâchoire s'articule sur une charnière, un anneau à suspendre dans la partie supérieure.


Cadran argenté avec chiffres romains à une seule aiguille, indications avec flèches entre les heures, le centre avec chemin de fer.


Mouvement mécanique avec remontage à clef, coq ciselé et percé, balancier avec échappement à verge, fusée et chaîne, vis sans fin, non signé avec transformations visibles.


Haut. 26 mm


Long. 42 mm


Larg. 33 mm


Poids brut. 59,4 gr


Les Montres « Memento-Mori » connues aussi sous le nom de « montres de formes », sont devenues une mode au cours du XVIIe siècle, notamment dans la ville de Genève sous le Calvinisme. Car l'histoire retiendra que l'arrivée de Calvin a proscrit la fabrication de croix ou autres instruments idolâtres.


Notre exemple illustre parfaitement la période du puritanisme qui naît en Angleterre au milieu du XVIIe siècle sous l'influence du Calvinisme. Ce qui explique sans doute l'origine de cette montre sans aucun signe ostentatoire à l'image des « montres puritaines » très en vogue à cette époque.


Memento mori se traduit par la phrase suivante « souviens-toi que tu vas mourir » et c'est au travers de cette philosophie que les horlogers du XVIIe siècle se sont librement exprimés, principalement en Suisse et en Angleterre avec ces montres en forme de crâne qui symbolise la mort.


Parmi les horlogers célèbres qui ont signés le mouvement de leur montre « Memento-Mori », on retiendra le nom de Jean Rousseau à Genève (1606 - 1684), le grand-père du célèbre philosophe du Siècle des Lumières, Jean-Jacques Rousseau.

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue