JAN MIJTENS LA HAYE, 1638 - 1670

Lot 38
Aller au lot
Estimation :
4000 - 6000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 5 200EUR
JAN MIJTENS LA HAYE, 1638 - 1670

Portrait de Maria d'Orange-Nassau, comtesse Palatine de Simmern-Kaiserlautern (1642-1688)

Huile sur toile Vers 1660-1665

43,3 x 33,2 cm


BIBLIOGRAPHIE

Alexandra Nina Bauer, Jan Mijtens (1613/1614 - 1670). Leben und Werk, Petersberg, Michael Imhof Verlag, 2006, p. 200, n°A 68 [ill. p. 385].


Portrait au charme indéniable, cette représen­tation de Maria d'Orange-Nassau reprend les codes de l'art de Jan Mijtens. Peintre à succès dans tous les Pays-Bas septentrionaux, Mijtens se fit l'un des portraitistes les plus courus de l'aristocratie locale et notamment de la famille d'Orange-Nassau. Le plus souvent, il place ainsi ses personnages à mi-corps ou en pied, seuls ou en groupe, et les installe sur un fond paysagé. Subtilement, il suggère la puissance terrienne de ses modèles tout en leur offrant un cadre doux et bucolique.


Notre modèle se détache d'un fond paysagé, somptueusement vêtu d'une robe de soie rose dont les nuances font joliment écho à la couleur de ses joues et aux teintes d'un soleil déclinant à l'arrière-plan. Tout est délicatesse dans la pose de la comtesse dont les boucles se répartissent joliment autour de son visage et de ses épaules, tandis que d'un gracieux geste de la main qu'am­plifie le mouvement suspendu des doigts, elle replace une étoffe qui la borde.


Il existe par ailleurs un autre portrait de Maria d'Orange-Nassau, en pied, extrêmement proche dans la posture, de notre portrait mais aujourd'hui détruit.


Fred Meijers et Rudi Ekkart ont suggéré que d'après le format, la section, la composition et le geste du modèle, notre tableau pourrait appartenir à une série déclinant plusieurs membres de la Maison d'Orange-Nassau, série visible en 1726 au château d'Oranienstein.

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue