ATTRIBUÉ À FRANÇOIS BUNEL
BLOIS, 1552 - 1599

Lot 8
Aller au lot
Estimation :
10000 - 15000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 13 000EUR
ATTRIBUÉ À FRANÇOIS BUNEL
BLOIS, 1552 - 1599

La procession de la Sainte-Ligue

Huile sur panneau

50,7 x 72 cm


PROVENANCE

Collection Tuffier, Paris Collection de La Raudière, Paris

Constituée entre la fin de la décennie 1570 et jusqu'aux années 1590, la Sainte Ligue catholique est créée dans le contexte des Guerres de religion (1562 - 1598). Plusieurs événements déclencheurs dont la mort de François d'Anjou en 1584, frère du roi Henri III (règne 1574 - 1589) qui n'a pas eu d'enfants et dont le couple semble stérile. Manipulé par le duc Henri de Guise (1550-1588), Henri III entreprend une série de mesures répressives qui mènent à une huitième guerre de religion (1585-1598). Après le duc de Guise, c'est Henri III qui prend la tête de la Sainte-Ligue et dont l'accession au trône ne fait que renforcer la puissance du mouvement. Le plus proche héritier de la couronne du royaume selon la loi salique, serait alors Henri de Bourbon, roi de Navarre, protestant ayant abjuré sa foi en 1572 à la suite des massacres de la Saint- Barthélemy (24 août 1572). Hérétique «relaps» pour les Catholiques, le pouvoir royal s'organise pour l'empêcher accéder au trône et favoriser un autre cousin du roi, le cardinal de Bourbon (1523 - 1590). Après l'assassinat du duc de Guise en 1588, la Ligue destitue le roi et proclame à sa place le cardinal de Bourbon. Afin de renverser la Ligue, Henri III s'allie avec Henri de Navarre, avant d'être assassiné et le second proclamé Henri IV, roi de France. Ce dernier assiège alors Paris où la population, fanatisée par les moines, résiste quatre mois malgré la famine.


C'est cette foule représentée. Cette foule qui se masse dans la rue devenue lieu de protestations, d'expression de la foi et de la violence. Outre la population en liesse, le peintre contextualise sa scène : Notre-Dame de Paris est visible en haut à gauche, les moins ligueurs sont armés et se pressent parmi les soldats de la Ligue vêtus de blanc. Une multitude de détails vient animer la scène qui résonne du bruit des armes et des pieds foulant les pavés, rendant palpable l'atmosphère historique de l'instant.

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue