COCTEAU Jean (1889-1963)

Lot 253
Aller au lot
Estimation :
150 - 200 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 325EUR
COCTEAU Jean (1889-1963)
L.A.S. «Jean», 4 février 1950, [à son amie et traductrice Mary HOECK] ; 1 page in-4.
«J'ai terminé les mélanges bruits et musique d'Orphée. Je terminerai sans doute les images des Enfants terribles la semaine prochaine.
Ensuite, détente et fatigue - car la fatigue ne se manifeste que dans le repos. 1. Je ne vous parle pas de Léone parce que je la regarde, la palpe, m'en imprègne - mais hélas, mon anglais ne me permet pas autre chose que d'en respirer l'encre légère. 2. Vous traduisez avec votre substance. Donc votre substance doit s'exprimer seule.
3. Il me semble qu'ils veulent consolider la lettre-étude dans notre langue. - Je suis très tranquille en ce qui concerne vos ressorts. Ils ne grincent pas et leur souplesse est parfaite. Les miens ont failli me lâcher le soir de Bruxelles. C'est une leçon. Je me croyais capable de l'impossible. Il faut «se rendre à l'évidence». Nul ne le peut»...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue