PISSARRO Camille (1830-1903)

Lot 40
Aller au lot
Estimation :
4000 - 5000 EUR
PISSARRO Camille (1830-1903)

L.A.S. «C. Pissarro», Eragny-Bazincourt 8 mai 1900, à M. CONTET ; 2 pages in-8.
Belle lettre à son marchand de couleurs.
Il a encore «quelques toiles de 30», et commande des toiles de 30, de 25 et de 15 ; «une seule de 30 paysage suffit [...] J'ai trouvé ici beaucoup de couleurs ne m'envoyez que les 12 blancs, 2 véronèse, 4 chrome. Vous avez raison de penser que le véronèse change, mais dès le moment que l'accord reste, c'est l'essentiel, j'ai ici devant moi des toiles de 1868 qui certainement ont perdu le côté aigre du vert véronèse et du jaune de chrome, mais conservent le ton d'ensemble qui devient plus chaud. Il s'agit d'employer les couleurs pures de mélange comme les RENOIR ou bien très mélangées ou gris dans l'ensemble, mais très observées comme valeurs, cela ne présente en ce cas que peu d'inconvénient. J'ai été surpris de voir à la centenale [exposition de la Centennale au Grand Palais, rétrospective de l'art français du
XIXe siècle] combien nous nous tenions bien les uns à côté des autres, même les Renoir et les Cézanne se tiennent avec Monet, Sisley et moi qui sommes gris. [...] On aurait pu faire mieux, mais c'est déjà pas trop mal pour nous»... Il ajoute : «Je buche le printemps, c'est en ce moment qu'il y a du vert vero, et aigre !!... heureusement que le temps se charge de l'appaiser»
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue