MAHIEDDINE BAYA (1931 - 1998)

Lot 85
Aller au lot
Estimation :
20000 - 30000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 23 400EUR
MAHIEDDINE BAYA (1931 - 1998)

Maternité, 1968

Aquarelle et gouache sur papier, signée et datée en bas à droite, contresignée au dos

100 x 73 cm

39 3/8 x 28 47/64 in.


Mahieddine Baya

Née aux environs d'Alger, Baya (1931-1998) orpheline à cinq ans habite bientôt chez Marguerite Caminat une peintre fran­çaise résidant en Algérie. Elle exécute alors des personnages et animaux fantastiques en argile qui seront montrés à Aimé Maeght de passage à Alger en 1943.

Dès ses seize ans, elle fait l'objet d'une première exposition per­sonnelle à la galerie Maeght à Paris en 1947, dont le catalogue est préfacé par André Breton. Le succès est immédiat et elle rencontre alors Braque, Picasso et la société artistique de Paris.

En 1948 alors qu'elle réalise des poteries et des céramiques à l'atelier Madoura à Vallauris, elle rencontre Picasso. C'est à ce moment-là qu'elle passe à la peinture à l'eau sur papier. Des femmes, des fleurs et des oiseaux habitent ses oeuvres et imprègnent son travail d'une dimension merveilleuse et paradisiaque. Baya va alors être associée en Histoire de l'art aux peintres naïfs, au primitivisme et à l'art brut. Elle expo­sera régulièrement à Alger et à Paris (Musée des Beaux-Arts d'Alger en 1963, Musée des Arts Décoratifs à Paris en 1964).


Maternité peinte en 1968 témoigne d'une douceur exceptionnelle dans les courbes et le choix des couleurs. L'interprétation de Baya d'un thème traditionnel de l'Histoire de l'art est pondérée par l'aspect fantastique des figures et de la végétation imagi­naire au coeur de laquelle la mère et l'enfant semblent flotter.



Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue