[ATLAS]. ORTELIUS Abraham (1527-1598)

Lot 101
Aller au lot
70 000 - 90 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 108 682 EUR

[ATLAS]. ORTELIUS Abraham (1527-1598)


Theatrum orbis terrarium [suivi de] Parergon, sive veteris Geograpiae aliquot tabulae.
Anvers, Ioannem Bapt. Urintium, 1603.
In-folio (486 x 345 mm), complet de 338 ff.
(collation: 1 ff. bl., A1-[D4], 1-118; aj-[ajjjj],
I-XL, ff. d'impression). Titre-frontispice allégorique gravé à la main, avec gravure en pleine page des armes du royaume d'Espagne au verso, mémorial à Ortelius, portrait gravé d'Ortelius, et frontispice architecturé (Parergon), 151 cartes gravées rehaussées de couleurs, dont 38 dans le Parergon. Le tout monté sur onglets et magnifiquement rehaussé à la main de couleurs vives et d'or, lettrines gravées sur bois coloriées.
Plein vélin ivoire à recouvrement, plats ornés d'un double encadrement de filets dorés avec larges fers dorés en écoinçons et grand motif doré au centre, dos lisse orné et portant calligraphié à la plume «ORTELIUS (éd. de 1603). Theatrum orbis terrarium» (reliure flamande d'époque).
Superbe et complète édition de 1603 en latin comprenant 2 parties en un volume, dans une reliure flamande du XVIIe siècle, tirée à seulement 300 exemplaires (see:
M. van den Broecke, Ortelius atlas maps: an illustrated guide, 2011) et rehaussée à la main de couleurs et d'or.
Certaines des planches du Theatrum orbis terrarium sont numérotées à la main, à l'encre brune, en haut à droite des marges (la planche 49 est numérotée 50 par erreur).
Le Parergon comprend un titre-frontispice gravé, devise grecque au-dessus du fronton et devise latine sous le titre «Historiae Oculus geographia», des lettrines gravées rehaussées de couleurs, et les feuillets liminaires contiennent des épigrammes, poèmes latins en hommage à Ortelius et une table des lieux cités dans le Parergon. Contient 38 cartes et vues gravées, datées 1579 à 1598. Cartes présentées sur une double page et accompagnées d'un texte explicatif. (Pas de cartes aux feuillets XII et XVI mais commentaires sur la France et la Germanie).
Un des fleurons du siècle d'or de la cartographie des Pays-Bas. La publication en 1570 à Anvers du Theatrum orbis terrarum a marqué une étape importante dans l'histoire de la cartographie: “It was the first uniformly sized, systematic collection of maps of the countries of the world based only on contemporary knowledge and in that sense may be called the first modern atlas” (in: Tooley,
Map and Map-makers). La première traduction française (1572) ne contenait que 53 cartes, et la seconde (1574) en comprenait 69.
Depuis sa première édition, l'atlas a été régulièrement révisé et augmente? par l'auteur.
Depuis les 70 cartes et 87 références bibliographiques de sa première édition de 1570, l'atlas s'est accru au fur et a? mesure de ses 31 éditions jusqu'a? atteindre 183 références et 167 cartes en 1612, en 7 langues différentes: néerlandais (1571), allemand (1572), français (1572), espagnol (1588), anglais (1606) et italien (1608).
Gravée en taille-douce, chaque planche est coloriée à la main, formant des tableautins que l'on pouvait voir encadrer dans les «chambres d'apparat» ou le cabinet du Géographe de
Vermeer, car les cartes se débitaient aussi à l'unité. La beauté du présent recueil réside dans ses coloris vifs et harmonieux.
Magnifique exemplaire a grandes marges et rehaussé de couleurs et or.
(Exemplaire en bon état général malgré l'état d'usage (ff. 21 en partie coupé, pliure au ff. 26 avec affectation sur la carte en bas à gauche, déchirure restaurée sur une carte [ij], quelques pliures et déchirures dans les marges, taches d'humidité sans affectation du texte, rousseurs)).
BIBLIOGRAPHIE Koeman, Atlantes Neerlandici II, 1969,
Me 114-116, 159, 173A, 179;
La Cartographie hollandaise, B.R., 1971, n° 23-24.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue