EINSTEIN Albert (1879-1955)

Lot 182
Aller au lot
Estimation :
2000 - 2500 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 11 960EUR
EINSTEIN Albert (1879-1955)

L.S. «A. Einstein», Princeton, New Jersey 7 mai 1945, à Gertrud WARSCHAUER; 1 page in-4 dactylographiée, à son en-tête (cachet sec); en allemand.
Lettre écrite le jour même de la capitulation nazie.
Sa bonne lettre l'a rendu très heureux, et il la remercie cordialement du livre de Samuel BUTLER, certainement intéressant, qui lui est parvenu en bon état. Il ne le connaissait pas et il a hâte de le lire.
Il est heureux qu'elle n'entende plus le bruit des avions, seulement des orgues auxquelles elle les a comparés. Cependant les Allemands ont reçu la monnaie de leur pièce, quoique pas assez, et de loin.
S'il était pieux, il prierait pour que les «Nations alliées» s'entendent, plus ou moins, dans les prochaines années au moins, mais il ne sait si même le Dieu des pieux peut être conçu comme suffisamment tout-puissant pour accomplir cela... «Ich bin froh, dass Sie das Sausen der Flugzeuge nicht nehr hören müssen und nur die Orgeln übrig geblieben sind, mit denen Sie sie verglichen haben. Die Deutschen haben ja unterdessen ein schönes
Stück von ihrer Lektion bekommen, wenn auch noch lange nicht genug.
Wenn ich fromm wäre, würde ich beten, dass die “Allied Nations” wenigstens in den nächsten Jahren sich glimpflich vertragen möchten, weiss aber nicht, ob selbst der Gott der Frommen allmächtig genug vorgestellt werden kann, um dies zuwege zu bringen.»
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue