Lot 35
40 000 - 50 000 €

ARMAND GUILLAUMIN (1841-1927)


Brouillard, sur les bords de la Creuse, 1908 (?)
Huile sur toile, signée en bas à droite, titrée et datée au dos
60 x 80.5 cm - 23 1/3 x 31 2/3 in.
Oil on canvas, signed lower right, titled and dated on reverse
PROVENANCE Collection privée, Neuilly-sur-Seine
Le tableau que nous présentons est à la fois caractéristique des préceptes de l'Impressionnisme et du style propre de Guillaumin.
Représentant les abords de la Creuse, sujet de prédilection de l'artiste, il est le témoignage d'une réflexion personnelle sur la couleur, que ce dernier veut intense et exaltée mais qu'il adoucit par une surprenante touche lumineuse. Les nuances pastels se mêlent ainsi sans se confondre, comme une volonté de rendre hommage au travail de la couleur de Monet et Renoir, sans jamais renoncer au réalisme.
The painting presented here is at once characteristic of the precepts of Impressionism and of Guillaumin's own style. Depicting areas of the Creuse region, a favorite subject of the artist, it illustrates the artist's personal reflection on color, which he wishes to be intense and exalted but softened by an unexpected light brushstroke. The pastel shades therefore intermingle without blending, as in a desire to pay homage to the work on color of Monet and Renoir, without entirely turning away from realism.
Peintre paysagiste, Armand Guillaumin s'est tout particulièrement attaché à la région parisienne, à la Creuse et à l'Esterel. Né en 1841 à Paris dans une famille ouvrière originaire de Moulins, il travaille, dès l'âge de 16 ans, au service de son oncle pour la « Compagnie des chemins de fer d'Orléans », tout en étudiant le dessin. Il intègre par la suite les cours de l'Académie Suisse, où il fait la connaissance de Cézanne et Pissarro, avec lesquels il tisse des liens forts d'amitié. Il rencontre ensuite Vincent Van Gogh, et son frère cadet Théodorus, qui oeuvre, avec brio, à promouvoir son travail.
L'artiste participe également au Salon des refusés en 1863, et à la plupart des « Expositions
Impressionnistes » entre 1874 et 1886. En 1891, il gagne une importante somme d'argent et son indépendance grâce une loterie et voyage ainsi dans le Midi, en Auvergne, en Hollande, avant de s'établir à Crozant, dans la Creuse (1893).
Influencé par les grands maîtres de l'impressionnisme, Guillaumin adopte peu à peu un style qui lui est propre et une prédilection singulière pour les volumes stables et les motifs terriens. Après 1885, en partie influencé par Signac, il emploie des tons de plus en plus vifs et arbitraires. Adepte du paysage en plein air, il peint dans un style énergique, par larges touches. A partir des années 1890,sa peinture devient plus subjective et l'on observe, dans son oeuvre, une utilisation de couleurs de plus en plus expressives, avec un procédé chromatique atypique, semblant annoncer le fauvisme.
A landscape painter, Armand Guillaumin was particularly attached to the regions of
Paris, Creuse, and Esterel. Born in 1841 in Paris in a working-class family from Moulins, he worked, at the age of 16, for his uncle at the Orléans railway company, while studying drawing. He later attended the Académie Suisse, where he met Cezanne and Pissarro, with whom he forged strong ties of friendship. He then met Vincent Van
Gogh and his younger brother Théodorus, who brilliantly promoted his work.
Guillaumin also participated in the Salon des Refusés in 1863, and most Impressionist
Exhibitions between 1874 and 1886.
In 1891, he won a large sum of money and his independence in a lottery and travelled through the South of France, the Auvergne region, and Holland, before settling in Crozant, in the French region of Creuse in 1893.
Influenced by the masters of Impressionism, Guillaumin gradually developed a style of his own with a unique disposition for solid volumes and land motifs. After 1885, partly influenced by Signac, he used increasingly vivid, arbitrarily employed hues. An enthusiast of landscapes in the open air, he painted in energetic, large brushstrokes.
From the 1890s, his painting became more subjective with his work comprising colors that became increasingly expressive, in an unusual approach that seemed to announce
Fauvism.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue