2000 - ASTON MARTIN DB7 VANTAGE

Lot 183
53 000 - 58 000 €

2000 - ASTON MARTIN DB7 VANTAGE

Lancée en 1993, la DB7 s'inscrit comme le modèle ayant littéralement sauvé Aston Martin de la faillite. A l'origine de la renaissance d'Aston Martin dans les années 1980, Victor Gauntlett avait compris que pour assurer la survie de l'entreprise et la livraison de nouveaux modèles, la compagnie avait besoin d'un modèle moderne, fonctionnel, et surtout plus facile à produire que les couteuses V8. C'est ainsi que le projet fut lancé à partir de 1990 et rendu possible grâce à l'arrivée du géant Ford dans le capital de la firme anglaise. La conception et le développement technolo­gique sont confiés au groupe TWR (Tom Walkinshaw Racing), dont l'engagement officiel des Jaguar XJR en championnat du monde des sports-prototype est alors auréolé de succès. Enfin, en mars 1993, la DB7 est présentée au salon de Genève. Il faut cependant attendre 1999 pour assister à la sortie d'une version hautes per­formances : la DB7 Vantage qui devient du même coup la première Aston Martin à recevoir un moteur V12. Celui-ci dispose de 6 litres de cylindrée et développe 420 chevaux. Produite à seulement 4 156 exemplaires, il s'agit d'une version rare et recherchée pour une cote encore abordable.
Le modèle que nous présentons est proposé dans la couleur emblématique d'Aston Martin : AML Racing Green. L'intérieur est de couleur verte et beige avec plaquages en bois précieux. Ce faisant, ce modèle est en tout point identique au modèle de présentation. Elle fut livrée neuve à la concession Auto-König de Munich en Alle­magne. La voiture y est achetée par son premier propriétaire Suisse le 19 Juin 2000, elle avait alors 122 kilomètres. Une semaine et 431 kilomètres plus tard, la voiture est en Suisse pour le contrôle de dépollution. Elle y restera jusqu'à son achat par son actuel propriétaire Français en début d'année. Elle est accompagnée de son carnet d'entretien régulièrement tamponné ainsi que de sa fiche de dépollution Suisse qui permettent de retracer et de certifier son kilométrage. Suite à une immobilisation de plusieurs années, l'auto est entretenue le 17 Décembre 2015 par la concession Aston Riviera Cars de Lausanne, pour un montant ahurissant de 20.600 Francs Suisse, soit près de 18.000. Le service comprenait la vidange et la purge de tous les fluides, la réfection des jantes, le démontage et le contrôle du système de freinage, le démontage du haut moteur pour remplacement des bougies, des joints et des bobines, le contrôle complet de la climatisation, le remplacement de la jauge et de la pompe à essence, le démontage des portes afin de reprogrammer la centralisation, la pose d'un échappement sport... La voiture avait alors 32.800 kilomètres. Moins de 4.000 kilomètres plus tard, la DB7 revient à la concession le 30 Novembre 2016 pour un nouveau contrôle et nettoyage, pour un montant de plus de 1.600 Francs Suisse. Elle affiche à présent moins de 38.000 kilomètres et se présente dans un état d'origine tout simplement exceptionnel. La peinture très certainement d'origine est sublime et possède encore tout son éclat, l'intérieur est quant à lui superbement préservé. Le cuir vert et blanc est splendide, le ciel de toit est sans défaut et le vernis des boiseries est intact. Cette Aston Martin DB7 Vantage, probablement la plus belle disponible à la vente, saura répondre aux amateurs les plus exigeants.

Exemplaire en état exceptionnel
Très faible kilométrage
Rare version à boîte mécanique

Carte grise Française / French registration papers
Châssis / Chassis number : SCFAB2230YK300558
Moteur / Engine : V12 5935 cc - 420 cv

Model in exceptional condition
Very low mileage
Rare manual gearbox version

Launched in 1993, the DB7 was the model that literally saved Aston Martin from bankruptcy. The man responsible for Aston Martin's resurrection in the 1980s, Victor Gauntlett understood that for the business to survive and to bring out new models, the company needed a modern, practical car, which would above all be easier to manufacture than the expensive V8 models. Beginning in this way in 1990, the project was made possible thanks to the investment made by the giant Ford group in the English firm. Design work and engineering development were entrusted to the TWR Group (Tom Walkinshaw Racing), which was enjoying much success at the time with its official Jaguar XJR models in the World Sportscar Championship. At last, in March 1993, the DB7 was introduced at the Geneva Motor Show. It would be 1999, however, before a high-performance version came out: the DB7 V12 Vantage, the first ever Aston to be powered by a V12 engine. It was a six-litre unit developing 420bhp. With just 4156 units built, it is a rare and sought-after version, but prices remain affordable.

The model which we are offering for sale is finished in Aston Martin's signature colour of AML Racing Green. The interior is in green and beige, with fine wood veneers. It is thus identical in every way to the original show car. It was delivered new to the Auto- König dealership at Munich in Germany. The car was purchased there by its first, Swiss owner on 19 June 2000, with just 122km (76 miles) recorded. A week and 431km (268 miles) later, it was in Switzerland for its emissions test. It remained there until the beginning of this year, when it was bought by its current French owner. The car comes with its service booklet, which has been regularly stamped, as well as its Swiss emissions certificate, which allow us to track and confirm its mileage. After being laid up for several years, the car was serviced on 17 December 2015 by the Aston Martin dealership Riviera Cars in Lausanne, for the staggering sum of 20,600 Swiss francs, or nearly 18,000. This service included changing and bleeding the various fluids, refurbishing the wheels, stripping down and checking the brakes, removing the top end of the engine to replace the sparkplugs, gaskets and coils, a complete check of the air-conditioning system, the replacement of the fuel gauge and pump, dismantling the doors to reprogram the central locking system, and fitting a sports exhaust... At this point, the car had covered 32,800km (20,400 miles). Less than 4000km (2500 miles) later, the DB7 returned to the dealership on 30 November 2016 for a new inspection and to be cleaned, for a total of more than 1600 Swiss francs. It is now showing less than 38,000km (24,000 miles) and is, quite simply, in exceptional original condition. The paintwork, which is undoubtedly original, is superb and retains its original shine, while the interior has been superbly preserved. The green and white leather is magnificent, the headlining faultless and the wood veneers unblemished. This Aston Martin DB7 Vantage, probably the finest one now on sale, will satisfy the most demanding of enthusiasts
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue