DELACROIX EUGÈNE (1798-1863).

Lot 42
Aller au lot
3 000 - 4 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 3 770 EUR

DELACROIX EUGÈNE (1798-1863).

L.A.S. «E. Delacroix», [Mansle (Charente) 10] octobre 1820, à son ami Félix GUILLEMARDET à Paris; 3 pages et demie in-4, adresse.

Très belle et longue lettre de jeunesse.

La fièvre l'a quitté depuis hier ou avant-hier, et il est maigre, pâle, vert, et «d'une faiblesse plus que pâle et plus que verte. Je le suis au point d'avoir des eblouissements toutes les fois que je me leve de ma Bergere. Tendre bergere de la Charente, que je suis venu chercher de si loin, douce compagne de mes heures pendant si longtemps quand sortirai-je de tes bras»... Il parle longuement du coup singulier apporté par la nouvelle concernant son ami PIERRET. «Que cette idée qui si souvent nous avait rebuté comme une vraie resolution de fou, se soit tout à coup presenté à lui, que tu l'aies approuvée &c &c &c Enfin tout cela n'a fait au premier aspect que me causer de l'etonnement»... Puis ses idées ont mûri. «Se marier pour lui, n'est pas s'enchainer: car il est enchainé de fait depuis le jour où il a un enfant. C'est une idée que je lui ai mise dans la lettre que je lui ecrivis de suite et qui me parait pour lui une source feconde de consolation et de raisons nouvelles pour se trouver heureux d'avoir saisi la seule ancre de salut qui lui restât. Et j'en suis convaincu maintenant. Cette ancre de salut, deviendra pour lui un port, un port assuré, où renfermé et à l'abri de mille misères ses travaux, ses jouissances domestiques lui donneront mille fruits de bonheur. Ce qu'il lui faut, c'est jouir avec calme de sa douce paternité. Quand il sera en paix de ce coté alors il se livrera à la peinture sans inquietude»...

Puis il se met à taquiner son «cher petit avoué; tes grosses, tes paperasses, tes figures eternelles de clercs; qu'est-ce que tout cela te chante et que chantes-tu à cela. Tu as maintenant une ecriture de procureur [...] Il n'y a que ton paraphe dont tu ne m'honores jamais, duquel je ne puisse juger. C'est encore avec la robe, un grand quart de la maitrise»... Il évoque la procédure, «noire de crimes, de robes, de requetes et de bonnets carrés»...

Il voudrait partir à la fin d'octobre: «Mon tableau [Le Triomphe de la Religion (cathédrale d'Ajaccio)] demande ma presence à Paris et je suis pressé de m'en debarasser»... Il a reçu une lettre de Charles SOULIER, qui se dit enchanté de son séjour à Florence: «Il a vu dit-il à Bologne le tableau de Ste Cécile de RAPHAËL. C'est dit-il (lui que je n'ai jamais vu très enthousiasmé de Raphael) c'est la plus belle chose qu'il ait jamais vu. Dans le fait un pareil tableau est isolé, doit faire un furieux effet»...

Lettres intimes, XXI, p. 111.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue