1991 - BMW ALPINA B10 BITURBO

Lot 7
40 000 - 60 000 €

1991 - BMW ALPINA B10 BITURBO

N° de châssis/Chassis n°: WAPBALT001B750334 Type PBALTO Carte grise française/French registration papers

Véritable Alpina 3.5 Biturbo 360 ch

Boite manuelle

Numéro 334 sur 507 exemplaires

Troisième main

Authentic Alpina B10 3.5 Biturbo 360 ch

Manual gear box

Number 334 out of 507 cars

Three owners from new

Présentée en Janvier 1988, la nouvelle

BMW e34 connaitra un succès planétaire et une carrière longue de 10 ans. La très désirable M5 est le fleuron de la gamme et développe 315 ch, elle sévit sans concurrence dans le marché haut de gamme des berlines les plus rapides du monde. Avec une vitesse de pointe de 250 km/h puis 280 km/h avec la dernière version 3.8l.

Alpina, grand préparateur Allemand et voisin de Munich du constructeur à l'hélice remporte un grand succès en championnat de supertourisme et vend aussi ses préparations complètes sur base de BMW. A cette époque le «tuner» se penche sur la nouvelle BMW E34 sortie en 88. En partant de la base d'une 535i avec le 6 cylindres en ligne, Burkhard Bovensiepen directeur de la firme, voit en cette nouvelle auto, une formidable base pour sortir un monstre de puissance. Ce sera le fleuron de sa gamme.

Sur le bloc 6 cylindres, la mode est à l'époque aux turbos, le préparateur greffera non pas un turbo mais deux! Deux

Garrett T25! La gestion électronique est confiée à Bosch et la suralimentation est à commande variable depuis l'habitacle. La ligne d'échappement est une oeuvre d'art signé Boysen. Le moteur développe alors 360 ch et surtout un couple de 520 Nm!

La préparation ne s'arrête pas là, c'est une véritable machine à autoroute entièrement repensée pour avaler les kilomètres à des vitesses inavouables: la boite de vitesses est une Getrag sport, les amortisseurs sont des Bilsteins, les freins sont d'énormes disques ventilés, les roues sont des Alpina 17 pouces et le kit de carrosserie spécifique rend le CX plus pénétrant.

Le résultat est à la hauteur des espérances: 300 kmh au compteur et un 0 à 100 en 5,5 secondes. La M5 est dépassée.

Paul Frère essayera la machine diabolique et dira même en 1989 «La B10 Biturbo est la meilleure berline quatre portes du monde».

507 exemplaires seront fabriqués par Alpina et le développement coûtera presque 3 millions de dollars à la marque! Le prix de vente très exclusif de 600.000 francs filtre le nombre d'acheteurs mais toutes seront vendues sans difficultés.

La B10 Biturbo proposée à la vente est une des rares survivantes sur les 507 construite à la main par Alpina. Elle dispose de toutes les options imaginables à cette époque dont le très rare intérieur en cuir de buffle tendu sur des sièges Recaro. Le tableau de bord et les portières reçoivent des inserts en noyer. Ambiance: le compteur est gradué jusqu'à 320 kmh et le constructeur a rajouté discrètement des manomètres de pression des turbos dans le tableau de bord. A l'essai la voiture nous à surpris par sa facilité d'utilisation et sa douceur. Véritable vaisseau amiral de la route, elle possède une discrétion étonnante et une souplesse de conduite déconcertante... jusqu'à ce qu'on joue un peu avec la manette de pression des turbos placée dans l'habitacle! La peinture spécifique Alpina Blue à été refaite il y a quelques années et le propriétaire actuel, par discrétion, n'a pas voulu remettre les décorations Alpina un peu voyantes. Libre à l'acquéreur de les remettre car le kit neuf sera vendu avec. Entretenue à grands frais par son ancien propriétaire Belge (plus de 30.000 euros de factures), le propriétaire actuel l'importe en France 2012.

Avec une carte grise française et un contrôle technique à jour, cette B10 Biturbo est une rareté en vente et saura satisfaire les collectionneurs les plus exigeants d'Alpina.

Introduced in January 1988, the new

BMW e34 will experience worldwide success and a 10-year career. The highly desirable M5 is the flagship of the range and develops 315 hp, it rages without competition in the high-end market of the fastest sedans in the world. With a top speed of 250 km/h then 280 km/h with the latest version 3.8l.

Alpina, a great German manufacturer and neighbor of Munich from the car maker, is a great success in the supertourism championship and also sells his complete preparations on the basis of

BMW. At that time the «tuner» looks at the new BMW E34 released in 88. Starting from the base of a 535i with the 6-cylinders in line, Burkhard Bovensiepen director of the firm, sees in this new car, a formidable base to release a power monster.

This will be the flagship of its range.

On the 6 cylinders block, the fashion is at the time turbos, the tuner graft not a turbo but two! Two Garrett T25! The electronic management is entrusted to

Bosch and the supercharging is a variable control switch from the cockpit.

The exhaust line is a work of art signed

Boysen. The engine then develops 360 hp and above all a torque of 520 Nm!

The preparation does not stop there, it is a real highway machine completely redesigned to swallow the miles at unspeakable speeds: the gearbox is a Getrag sport, the shock absorbers are

Bilsteins, the brakes are huge disks ventilated, the wheels are 17-inch Alpina and the specific body kit makes the CX more penetrating.

The result is up to expectations: 300 kmh on the meter and a 0 to 100 in 5.5 seconds.

The M5 is outdated.

Paul Frère will try the devilish machine and even said in 1989 «The B10 Biturbo is the best four-door sedan in the world».

507 copies will be made by Alpina and the development will cost almost $ 3 million to the brand! The very exclusive selling price of 600,000 francs filters the number of buyers but all will be sold without difficulties.

The B10 Biturbo offered for sale is one of the few survivors on the 507 built by hand by Alpina. It has all the options imaginable at that time including the very rare buffalo leather interior stretched over

Recaro seats. The dashboard and doors received walnut inserts. Atmosphere: the meter is graduated up to 320 km/h and the manufacturer discreetly add pressure gauges of the turbos in the dashboard. At the test the car surprised us by its ease of use and its softness. Real flagship of the road, it has a surprising discretion and a disconcerting driving flexibility... until we play a little with the pressure lever of turbos placed in the cockpit! The specific paint Alpina Blue was redone a few years ago and the current owner, by discretion, did not want to put the Alpina deco set back. Free to the buyer to put them back because the new kit will be sold with it. Maintained at great expense by its former Belgian owner (over 30,000 euros in bills), the current owner imports it in France in 2012.

With a French registration and up-to-date technical inspection, this B10 Biturbo is a rarity for sale and will satisfy the most demanding collectors of Alpina.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue