CHINE XVIIIe SIÈCLE, PÉRIODE QIANLONG (1736 - 1795)

Lot 148
Aller au lot
Estimation :
50000 - 60000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 58 500EUR
CHINE XVIIIe SIÈCLE, PÉRIODE QIANLONG (1736 - 1795)

Ensemble de quatre double-pages issues d'un album impérial d'une collection intitulée «Zhi Gong Tu» vol.8, à l'encre et couleurs sur soie, représentant des minorités de la province du Guizhou. Les quatre double-pages ici présentées concernent notamment la minorité Miao.

Chacune d'elles présente un couple :

- Le travail du riz : la femme pilant le riz, l'homme portant le tamis,

- Le pêcheur fabricant une nasse et la paysanne à la houe,

- L'hommage aux ancêtres : la femme avec offrande à alcool, l'homme au coq et instrument,

- Le guerrier et la femme aux bras croisés (représentant une minorité considérée comme plus sauvage).

Il devait exister 23 portraits pour cette minorité.

Dim. à vue : 32 x 30 cm pour chaque page unique. (Encadrées sous verre)


PROVENANCE

Dans la famille (FR) depuis la fin du XIXe siècle.


N. B.

Le «Zhi Gong Tu» est un recueil de peintures et textes en chinois et mandchou sur les origines géographiques, les habitudes, les costumes et coutumes, les rites et divertissements, les coutumes matrimoniales, les méthodes de pro­duction, et statuts des minorités des régions de Chine sous la Cour des Qing durant le règne de Kangxi. Compilé entre 1750 et 1761, il comprend plusieurs volumes répartis selon les albums illustrés, les albums calligraphiés et les albums imprimés. Ces pages sont issues du huitième volume d'une série qui devait compter huit ou douze albums.


« Zhi Gong Tu »

Quatre double-pages issues d'un album impérial d'une collection intitulée « Zhi Gong Tu », vol. 8, Guizhou, Chine, dynastie Qing, période Qianlong (1736 - 1795). Peintes à l’encre et couleur sur soie, montées et encadrées. Ces quatre doubles-pages représentent quatre couples minoritaires, hommes et femmes en vis-à-vis, de la province du Guizhou. Chaque page a un titre situant géographiquement chacune des tribus, une courte notice présente l’origine historique, la situation géographique et les vêtements, la religion et les divertissements, les coutumes matrimoniales, les méthodes de production et le statut d’hommage du peuple « Miao », décrit en mandchou et chinois. Ces quatre pages appartiennent au huitième volume d’une série en comportant probablement huit ou douze. Selon les expressions faciales, les costumes et les détails d’action des 23 portraits Miao du Guizhou, ils peuvent être classés en quatre types de représentations différentes. Ainsi, ces quatre pages sont organisées comme suit : Le titre : Côté droit (homme): 定番州八番 Côté gauche (femme): 定番州八番妇 Sur la page de droite, l'homme est habillé en vêtements de style Han et tient un panier ; Sur la page de gauche, la femme, les che - veux relevés en chignon et vêtue de vert, pile du riz. Le titre : Côté droit (homme) : 贵州省 都匀黎平等处 佯犷苗 Côté gauche (femme): 都匀黎平等处佯犷苗妇 Sur la page de droite, l'homme est assis, fabricant une nasse pour pêcher, à ses côtés un couteau et un panier à poisson ; Sur la page de gauche, la femme tient une houe.


Le titre :

Côté droit (homme) : 贵定黔西等处木狫 Côté gauche (femme): 贵定黔西等处木狫妇 Sur la page de droite, l'homme rend hom - mages aux ancêtres, devant un dragon d'herbes avec des drapeaux de cinq couleurs sur le sol, tenant dans ses mains un coq et un instrument ; Sur la page de gauche, la femme avance, une bouteille d'alcool dans les mains. Le titre : Côté droit (homme) : 清平县九股苗 Côté gauche (femme) : 清平县九股苗妇 Sur la page de droite, l'homme est vêtu d'une armure et casqué ; il tient une lance et un bouclier dans ses mains, ainsi qu'une épée entre les dents ; Sur la page de gauche, la femme se tient debout, les bras croisés. Dans l'ouvrage, cette minorités est consi - dérée comme plus barbare, et placée après les autres.

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue