GIOVANNI BATTISTA SALVI, DIT SASSOFERRATO
SASSOFERRATO, 1609 -1685, ROME

Lot 44
Aller au lot
Estimation :
30000 - 40000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 39 000EUR

GIOVANNI BATTISTA SALVI, DIT SASSOFERRATO
SASSOFERRATO, 1609 -1685, ROME


Mater amabilis
Huile sur toile 51 x 40 cm
Mater amabilis Oil on canvas, 20 x 15,7 in.
BIBLIOGRAPHIE EN RAPPORT
François Macé de Lépinay, Il Sassoferrato. La devota Bellezza. Devout beauty, Silvana, p. 274, fig. 59.
OEuvre de Giovanni Battista Salvi, dit Sassoferrato du nom du village où il vit le jour en 1609, cette Mater Ama­bilis que nous proposons aujourd'hui à la vente apparaît comme un merveilleux témoin de son art. Élève de son père Tarquinio Salvi, le reste de son apprentissage demeure incertain et les historiens de l'art pensent qu'il serait passé par l'atelier de Domenichino (1581 -1641), lui-même issu de l'atelier d'Annibal Carrache (1560-1609).
Figure familière qui s'offre au regard, cette douce Vierge de Sassoferrato séduit par la délicatesse de sa posture et l'intensité du sentiment pieux qu'elle incarne.
Modèle connu du peintre, il le reprit à plusieurs reprises dont certaines des versions se trouvent aujourd'hui dans les collections du musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg ou au couvent Santa Chiara à Sassoferrato. A la suite d'Hermann Voss, François Macé de Lépinay, biographe du peintre, met en évidence l'inspiration de ce der­nier trouvée chez Albrecht Dürer (1471 -1528) et sa Vierge à l'Enfant (Vienne, Kunsthistorisches Museum; fig. 1), dont une copie ou une gravure a dû lui parvenir. Si l'on ne retrouve pas le Christ enfant et la position des mains, l'historien de l'art souligne la reprise de la position de Marie et de son voile. A l'instar de celui que l'on surnomme le «Raphaël allemand», Salvi s'attache à rendre la matérialité du tissu par un jeu d'ombres et de lumière créant de profonds sillons dans ses replis les plus épais tout en laissant apparaître une délicate transparence à la naissance de la chevelure. Le pinceau harmonise finalement les courbes et brosse avec douceur les motifs les plus linéaires.
Mater amabilis, «Mère aimable», nom évocateur, il renvoie à l'attitude de la sainte Vierge délicateme
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue