La revue
REDÉCOUVERTE :
LA CLEF DE TARARE




Les grandes clefs antiques sont très rares et les exemplaires conservés dans les musées ne peuvent en aucun cas rivaliser avec celui que nous sommes heureux de vous présenter aujourd'hui et qui sera proposé à la vente lors de notre prochaine vente Haute époque au mois de mai.

Notre exemplaire est décrit par Henry-René d'Allemagne en 1902 comme "la plus célèbre des clefs romaines qui soit parvenue jusqu'à nous".

Cet objet exceptionnel porte le nom de "clef de Tarare" et pour cause elle fut trouvée au XIXe siècle dans une vigne, à peu de distance de cette ville du Rhône. Elle a été l'objet de dissertations aussi longues que hasardeuses... On peut entrevoir d'après sa grandeur et sa qualité, qu'elle servait à fermer la porte d'une villa considérable.

La littérature relative à cet objet remarquable conjecture que cette clef devait fermer la porte d'un cellier de type cella vinaria : dépendance d'une vigne, où l'on déposait, après la vendange, les vaisseaux remplis de vin nouveau. Tandis que d'autres archéologues ont pensé que cette clef devait être celle d'un temple...

Quelle que fut la porte que devait ouvrir cet objet muséal, il s'était à nouveau perdu depuis le commencement du XXe et sa présentation en vente pour la première fois de son histoire constitue une précieuse redécouverte.

Note : Les trois seules autres clefs qui puissent être stylistiquement comparées à la nôtre sont respectivement conservées au Musée du Louvre [BR3665], au Cleveland Museum of Art [John L. Severance Fund 1952.586] et au Getty Museum [96.AC.197], elles sont néanmoins toutes bien plus petites et moins remarquables.
 

GRANDE CLEF ANTIQUE DITE "CLEF DE TARARE" en fer et bronze.
Le canon est à accueillage circulaire, creux, et le panneton à deux bouterolles adossés, en fer.
La poignée de la cléf est particulièrement remarquable : totalement en bronze, elle représente Silène assis sur une outre dont il sert le col de sa main droite, ses yeux sont incrustés d'argent et ses tetons incrustés de cuivre. Sa main gauche tient une grappe de raisin. Le groupe est posé sur un grand cratère à panse quadrillé et à deux anses (l'une manquante)
Période gallo-romaine. Gaule Lyonnaise, IIe siècle après Jésus-Christ
Longueur totale : 25,9 cm - Hauteur poignée : 12,8 cm - Panneton : 9 cm
(Oxydation, usures et manque)


PROVENANCE :
- découverte dans une vigne sur la montagne de Tarare (Rhône, France) au XIXème siècle.
- collection de Madame Napolier à Tarare (Rhône, France)
- Exposition Universelle de 1867 (n°865)
- par héritage jusqu'à ce jour


BIBLIOGRAPHIE :
- "Une clef antique" in Le Magasin Pittoresque, 1867. Reproduite page 384.
- F. Liger, La ferronnerie ancienne et moderne, Tome II, Paris 1875. Reproduite planche 41.
- E.-O. Lami, Dictionnaire encyclopédique et biographique, Tome III, Paris 1883. Reproduite page 516.
- H.-R. d'Allemagne, La Serrurerie ancienne à l'Exposition Universelle de 1900, Saint-Cloud, 1902. P. 18.




Prochaine vente 
Haute époque Jeudi 23 mai 2024 à 14h

Pour plus d'informations ou inclure un lot dans nos ventes, contactez :
Grégoire de Thoury
+33 1 41 92 06 46
thoury@aguttes.com