Une œuvre majeure du XVe siècle vénitien par Antonio Vivarini et Giovanni d'Alemagna 


 
Réalisée dans les années 1449-1450, cette extraordinaire et inédite Annonciation du Quattrocento vénitien est l’œuvre des peintres Antonio Vivarini et Giovanni d’Alemagna et appartient à un corpus d’œuvres témoignant des évolutions majeures de la peinture gothique vers la Renaissance.

 


Antonio VIVARINI, dit Antonio da MURANO et Giovanni D'ALEMAGNA
Doc. Veneto, 1440 - 1476/1484 ; Doc. Veneto, 1441 - 23 juillet 1449/ 9 juin 1450 

L'Annonciation
Tempera sur panneau de bois et stuc doré
vers 1449-1450

98 x 90 cm

 

Antonio Vivarini & Giovanni d’Alemagna

C’est à Murano qu’Antonio Vivarini naît autour de 1415. Quoique son année de naissance précise ne soit pas connue, les Vivarini, famille de verriers, sont documentés entre Murano et Padoue dès la seconde moitié du XIVe siècle.  L’activité d’Antonio comme peintre est précisément attestée à partir de 1440, année où il signe et date un polyptique commandé pour l’église euphrasienne de Poreč/Parenza, alors rattachée à la république de Venise.
 
C’est tout de suite suivant cette année qu’il commence sa collaboration avec son beau-frère, Giovanni d’Alemagna (ou de Ulma du nom de la ville d’Ulm en Allemagne). Ensemble, ils travaillent jusqu’à la mort de ce dernier à la fin des années 1450. La première œuvre issue de leur association, un retable dédié à saint Jérôme pour l’église San Stefano de Venise, est aujourd’hui visible au Kunsthistorisches Museum de Vienne ; parmi l’une des plus belles réalisations du duo, le maître-autel de la chapelle San Tarazio pour l’église San Zaccaria de Venise, daté de 1443 et toujours visible in situ.
 
Après la mort de Giovanni, Antonio collabore avec son frère Bartolomeo avant qu’ils ne soient rejoints par son  fils, Alvise. Il est probable que leur association, aussi fructueuse que la précédente, se poursuive jusqu’à la mort d’Antonio située entre 1466 et 1484.


Le Quattrocento vénitien : émulation & « avant-gardisme »

A propos de cette collaboration fusionnelle entre Vivarini et d’Alemagna, il est aujourd’hui encore difficile d’appréhender exactement les termes de cette association et même, de distinguer le travail de l’un ou de l’autre dans leurs œuvres communes. Toutefois, il semblerait que deux tendances se soient dessinées chez eux, chacune inspirée par l’œuvre d’un artiste majeur du Quattrocento vénitien, Iacopo Bellini (actif entre 1424 et 1470).

Fondateur de l’une des plus importantes dynasties d’artistes pour la peinture vénitienne du XVe siècle, élève de Gentile da Fabriano (c. 1370 – 1427), Iacopo est parmi les premiers à participer à la transition picturale du style gothique vers la Renaissance. Si le terme peut paraître anachronique, son œuvre fait pourtant bien figure d’ « avant-garde » lorsque dans certains de ses carnets, ses dessins attestent de ses recherches vers une mise au point de la perspective.
 
Or, s’il n’est pas besoin de le préciser, Venise est alors un véritable vivier d’artistes qui se côtoient et se regardent. Dans ce contexte d’émulation, Antonio et Giovanni voient les dessins de Iacopo et s’en inspirent selon leur sensibilité propre. Ainsi, le premier s’attache et développe un goût pour une spatialité claire et épurée, tandis que le second révèle un attrait certain pour des mises en scènes élaborées aux riches décors et ornements architecturaux.
 
Plus tard, c’est au tour du fils de Iacopo Bellini, Giovanni (c. 1432 – 1516) et son beau-fils Andrea Mantegna (1431 – 1506), de s’inspirer de l’œuvre de Vivarini et Alemagna pour leur avant-gardisme.
 
 
L’Annonciation 

Cet aspect novateur, nous le retrouvons notamment dans la construction illusionniste de l’espace entre architecture feinte et peinte. Le fond paysagé par ailleurs, abandonne le fond or hérité du gothique international et qui s’essoufflera ultérieurement. S’inspirant de l’architecture contemporaine, il est probable que les bâtiments que l’on distingue derrière la muraille aient été visibles à Padoue ou Venise.



L’ange est l’annonciateur du divin qui va se faire homme parmi les hommes. Sur terre, il sera le bon berger menant ses brebis dont le troupeau est représenté à gauche ; et dont le destin est de mourir pour eux sur la Croix du mont Golgotha représenté peut-être par la colline haute dans l’arcade de droite. Discrète mais éminemment présente, la Résurrection est suggérée par la présence du paon, animal dont les plumes tombent et repoussent chaque année et dont les yeux de la queue suggèrent le regard du Très-Haut d’Est en Ouest.
Si cette énumération de symboles n’est pas exhaustive, elle laisse entrevoir tout un discours iconographique et peut-être iconologique à étudier.
 
A propos de son contexte de création, plusieurs éléments suggèrent que l’œuvre aurait été réalisée pour la dévotion privée, à la demande d’un riche commanditaire. Ses dimensions, quoiqu’importantes, restent modestes pour une pala ou un retable d’église et suggèrent le contexte privé. Par ailleurs, la renommée contemporaine des deux peintres, la richesse des matériaux employés dont les stucs de l’architecture feinte dorés à l’or fin, attestent de l’aisance financière mise à disposition pour la réalisation du tableau.
 
Œuvre exceptionnelle, tant par sa facture, que son contexte de création et son état de conservation, cette Annonciation d’Antonio Vivarini et Giovanni d’Alemagna apparaît comme un héritage éblouissant de la peinture vénitienne du Quattrocento. Le 17 juin prochain, le département des Maîtres anciens de la maison Aguttes aura le plaisir de la proposer au marché.
 
Le département a le plaisir de collaborer avec l’historien d’art Mattia Vinco. Celui-ci a accepté de mener des recherches approfondies sur l’œuvre et d’en rédiger la notice scientifique qui sera publiée dans le catalogue de la vente. La publication sera disponible en ligne dès le 1er juin.

 
MAÎTRES ANCIENS : TABLEAUX & DESSINS
Jeudi 17 juin à 14h30
Aguttes Neuilly

Consulter le e-catalogue
Voir la liste des lots

Directeur du département
Grégoire Lacroix - lacroix@aguttes.com - +33 (0)1 47 45 08 19
 

Voir la page du département spécialisé
Inscrivez-vous pour recevoir nos newsletters