Vente 

IMPRESSIONNISTE & MODERNE, LE 4 MAI  

 



Le 4 mai prochain, un ensemble d’œuvres remarquables représentant divers courants Impressionnistes & Modernes d’artistes français et européens du XVIIIe au XIXe siècle  sera proposé à la vente. Camille Claudel, Thaulow, Martin, Maxence, Kisling… Découvrez les œuvres qui porteront, le 4 mai, cette prochaine vacation.




La sculpture Persée et la Gorgone de Camille Claudel (1864-1943) sera présentée à la vente. Elle est l’une de ses œuvres les plus classiques dont la qualité d’exécution lui vaudra d’être comparée à Jean de Bologne ou encore à Benvenuto Cellini. En 1900, la Comtesse de Maigret, principale mécène de l’artiste, commande un grand marbre de cette sculpture pour orner l’entrée de son hôtel particulier. Ce marbre monumental, exposé en 1902 au Salon national des Beaux-Arts de Paris, est inspiré du grand modèle en plâtre (Salon 1899) aujourd’hui disparu. Conservé au Musée Camille Claudel, il est aujourd’hui considéré comme l’une des œuvres majeures de l’artiste.



Camille CLAUDEL (1864-1943)
Persée et la Gorgone, "petit modèle" ou Petit Persée, circa 1905
Epreuve en bronze, signée sur le socle au milieu 
Estimation : 220 000 à 300 000€


Eugène Blot, marchand et fondeur de l’artiste, réalise en 1905 une édition de plus petite dimension de 6 exemplaires en bronze de cette sculpture. Il présente l’une des épreuves dans la première exposition personnelle de Camille Claudel qu’il organise dans sa galerie, entre le 4 et le 16 décembre 1905, et dont le catalogue est préfacé par Louis Vauxcelles.
Peintre et graveur norvégien, Frits Thaulow (1847-1906) est considéré comme l’un des pionniers de la peinture naturaliste norvégienne. Son Paysage enneigé dans le Elbpark à Hambourg est un sujet étonnant pour l’artiste qui saisit habituellement des scènes maritimes et fluviales.   
 
 
Frits THAULOW (1847-1906)
Paysage enneigé dans le Elbpark à Hambourg
Pastel sur toile, signée et dédicacée "à notre chère Madeleine" en bas à gauche
Estimation : 16 000  à 20 000 euros

 
Peintre symboliste français, Edgar Maxence (1871-1954) dresse le portrait de Gabrielle Lihoreau, devant le château de Sautré, situé en Maine-et-Loire. De 1895 à 1897, l’artiste participera notamment au Salon de la Rose-Croix, grand lieu d’exposition de peintres symbolistes français et européens.
 
 

Edgar MAXENCE (1871-1954)
Portrait de Gabrielle Lihoreau (née Rhodes-Goodwin), 1899
Huile sur toile, signée en bas à gauche, et marqué en haut à droite des armoiries d'Alain de de Roquefeuil-Cahuzac (second époux du modèle)

Estimation : 10 000 à 12 000 euros

 

Connu pour ses représentations de fleurs et ses portraits de nus féminins, Moïse Kisling (1891-1953) peintre figuratif, voire classique, illustre avec Didi ses séries de nus, sensuelles et modernes, entre formes épurées et couleurs intenses. La femme des années 1920 se retrouve célébrée et sublimée.
 

 


Moïse KISLING (1891-1953)
Didi, 1936
Huile sur toile, signée en bas à gauche et titrée au dos
Estimation : 25 000  à 30 000 euros


 


Ce faucon pèlerin de la main du sculpteur animalier et graveur français Charles Artus qui illustre sa technique avec élégance et sobriété. L’artiste expose ses œuvres dans divers salons et collabore presque toute sa carrière avec le fondeur Valsuani, dont il appréciait la précision des patines ainsi que le rendu très poli des fontes.




Charles ARTUS (1897-1978)
Le faucon pèlerin
Bronze à patine dorée, signé sur le côté de la terrasse. Fonte Valsuani
Estimation : 12 000 à 15 000 euros

 
 
Peintre post-impressionniste français, Henri Martin (1860-1943) se distingue par la poésie de son art. Dans ce Portrait de jeune femme au chignon,  ses touches courtes, ses couleurs vives et lumineuses idéalisent  la figure féminine dans une atmosphère onirique.


Henri MARTIN (1860-1943)
Portrait de jeune femme au chignon
Huile sur toile

Estimation : 20 000 à 30 000 euros


Artiste aux multiples facettes, Maurice de Vlaminck (1876-1958), à la fois  peintre, céramiste, graveur et écrivain français s’illustre ici dans la peinture de paysages.



Maurice de VLAMINCK (1876-1958)
La route (1911?)
Huile sur toile, signée en bas à gauche

Estimation : 30 000 à 50 000 euros



IMPRESSIONNISTE & MODERNE

Vente en préparation
Mardi 4 mai 2021, 14h30

 
Directeur du département
Eugénie Pascal - pascal@aguttes.com - +33 1 41 92 06 43
 
Voir la page du département spécialisé
Inscrivez-vous pour recevoir nos newsletters