RENE BOIVIN

Lot 82
15 000 - 20 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 70 125 €

RENE BOIVIN

Paire de grands clips d'oreilles en or gris 18k (750) et platine (950) dessinant une conque sertie de diamants de taille ancienne et une importante perle fine.
Un des clips était porté en pendentif - éléments pour le remettre en clip d'oreilles dans l'écrin d'origine
Long.: 5 cm env
Pb.:33gr
Accompagnée d'un certificat LFG N°324352 attestant perles fines, eau de mer
Diam.: 9.2 - 9.6 mm env/haut non mesurable Accompagnée d'un certificat de Françoise
Cailles attestant qu'il s'agit d'une création
René Boivin vers 1950.
Né en 1864 de parents drapiers, formé par son frère orfèvre et ciseleur aux métiers de la joaillerie, René Boivin fonde la maison de bijoux portant son nom en 1890. En 1893, il épouse Jeanne
Poiret, soeur du célèbre couturier Paul Poiret. Ensemble, ils vont développer un style original et moderne, fortement marqué par l'influence de la Haute Couture et des courants artistiques contemporains - cubisme, Art Déco - afin de créer des bijoux qui feront partie des plus audacieux du début du XXème siècle.
Les bijoux de la maison René Boivin les plus recherchés demeurent les créations qui voient le jour à partir des années 1920. En effet, suite à la disparition prématurée de son mari, Jeanne Boivin prend la direction de l'entreprise; elle embauche à la même époque la jeune dessinatrice Suzanne Belperron, tout juste diplômée de l'Ecole des Beaux-Arts et ayant reçu le premier prix du concours des Arts Décoratifs. Les deux femmes sont à l'origine d'une nouvelle orientation dans les créations
Boivin, au goût et à la sensibilité sans nul doute plus féminins, aux compositions moins géométriques et angulaires, célébrant courbes et formes rondes. Cette collaboration permet à la maison
Boivin de prendre un nouvel essor dont l'impulsion est renouvelée par l'arrivée de Juliette Moutard qui succède à Suzanne Belperron en 1931 et demeure au service de Jeanne Boivin jusqu'en 1970, date à laquelle Juliette Moutard abandonnera ses pinceaux à Marie Caroline de Brosses.
La force et la renommée de la maison Boivin reposent sur la constance d'un style reconnaissable qui a su s'hybrider avec la grande variété des sources d'inspirations de ses différentes collaboratrices: coquillages et thèmes marins pour Jeanne
Boivin, sujets animaliers et floraux chez Juliette Moutard.
L'association de ces divers talents féminins a permis à la maison
René Boivin de proposer des bijoux novateurs et atypiques qui ont remporté un vif et durable succès.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue