Bernard BUFFET (1928-1999)

Lot 127
100 000 - 150 000 €
Résultat: 331 500 €

Bernard BUFFET (1928-1999)

Rouen. Bateaux de commerce et péniches, 1972.
Huile sur toile, signée en haut à gauche, datée en haut à droite, titrée, numérotée AD71 et marquée du cachet Maurice Garnier au dos
89 x 130 cm - 39 x 51 1/4 in.

Oil on canvas, signed upper left, dated upper right, titled, numbered AD71 and stamped Maurice Garnier on reverse Cette oeuvre est enregistrée dans les archives de la Galerie Maurice Garnier Bibliographie Bateaux, Bernard Buffet chez Maurice Garnier, 1973, édition Maurice Garnier, reproduit Yann Le Pichon, Bernard Buffet 1962-1981, édition Maurice Garnier, 1986, repr. n° 742 p.319-335 Exposition Galerie Maurice Garnier, Bateaux, Bernard Buffet, février 1973, Paris Provenance Galerie Maurice Garnier Collection privée Ensemble de dix oeuvres par Bernard Buffet Né en 1928, Bernard Buffet remporte le concours d'entrée à l'Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris à 15 ans. Très vite, il marque ses contemporains, le succès ne se démentira pas. Au cours de sa longue carrière, il n'aura de cesse de se réinventer tout en conservant ce « style » si particulier. Il y a d'abord ce sens de la ligne, aiguë, pour ne pas dire coupante, cette sobriété hiératique presque ascétique où la force ressort justement d'une linéarité proche du Classicisme. Il y a aussi une « signature », omniprésente sur la toile, affirmation de l'identité de l'artiste, confirmation de sa paternité de l'oeuvre, ne serait-ce que par ce graphisme si fidèle à son art. Nous avons l'honneur de pouvoir présenter à la vente un bel ensemble d'oeuvres qui couvrent une longue période de création picturale. De la « nature-morte », datée 1950 au « train de vagues à La Pointe des Poulains» en 1991, on passe de la jeunesse de l'artiste et de ses années « glamours » aux dernières années de ce génie de la peinture qui peignit aussi bien le cycle de la vie du Christ, l'enfer de Dante, la Révolution Française, le monde du Cirque ou les natures-mortes et les paysages. Les oeuvres que nous vous proposons sont un reflet de la multitude des sujets qui ont intéressé l'artiste: paysages, natures-mortes, fleurs, papillons... il n'a cessé de peindre, dessiner, créer. Il est fait chevalier de la Légion d'Honneur en 1971 et rentre à l'Académie Française en 1973. Derrière les honneurs se cache un forcené de travail. Ainsi, au début des années 70, il achète le château de Villiers le Mahieu et s'y cloître pendant environ quatre ans, travaillant des dizaines d'heures par jour à la série des Bateaux puis à celles de paysages maritimes de Bretagne ou d'Auvergne. « Rouen, les bâtiments de commerce » et « Pornic » datent de cette période. En 1973, ouvre le Musée Bernard Buffet au pied du Fuji- Yama, il devient alors le premier peintre au monde à assister à l'ouverture de son vivant d'un musée lui étant entièrement consacré. Bien avant qu'il ne décide de mettre fin à ses jours, faute de pouvoir encore peindre, Maurice Druon dont il réalisa plusieurs portraits écrivit de lui en 1964: « je le tiens pour un obsédé de la Mort...[...]d'abord et surtout parce qu'il est peintre, suprêmement, et donc il ne cesse de lutter contre la mort, contre la fuite de l'aspect des choses, de l'aspect qu'elles ont pour lui, et qu'il voudrait à tout instant saisir et fixer indéfiniment ». Grâce aux oeuvres qu'il nous a laissé, nous pouvons aujourd'hui encore voir l'aspect des choses tel qu'il les a fixées. Born in 1928, Bernard Buffet managed to pass the entrance examination for the École Nationale des Beaux-Arts of Paris at the age of just fifteen. He then rather quickly made an impression on his contemporaries as was indeed shown by his success that followed. Despite being in an ever constant process of reinventing himself throughout his long career, he nevertheless managed to conserve a uniqueness of style. Firstly, there is a sense of line; sharp, though not to say cutting; a hieratic self-restraint nearly somewhat ascetic, with a force that emanates from a linearity hearkening to Classicism. There is also the element of his signature, which stands omnipresent on the canvas as an affirmation of identity, a confirmation of paternity, the script being itself much in keeping with the spirit of his work for its own iconicity and inimitability. We are very honored to be able to offer this truly exceptional set of works that covers such a long period of pictorial creation. From "Still Life," dated 1950 to the "Train of Waves at Colts' Point" in 1991, we pass from the artist's youth and his "glamor" era to the final years of this genius painter, who also produced the Life Cycle of Christ, Dante's Inferno, The French Revolution, The World of the Circus, as well as still lifes and landscapes. The works presented reflect the multitude of subjects that interested the artist: landscapes, still lifes, flowers, butterflies, all of which he never ceased to paint, draw, and create. He was made a knight of the Légion d'Honneur in 1971, and entered into the Académie Française in 1973. Concealed behind these honors lies a frenzy of work. It was thus that, at the start of the 1970s, he purchased the castle of Villiers le Mahieu, cloistering himelf in its confines for some four years, devoting hours on end daily to the Charter series and then afterwards to those Brittany and Auvergne Seascapes. The works "Rouen, Commercial Buildings" and "Pornic" date from this period. In 1973, the Bernard Buffet Museum opened at the base of Mount Fuji, making him the first painter in the world to personally witness the opening of a museum devoted entirely to him. Long before deciding to put an end to his days, largely due to the fact of still not being able to paint, Marice Druon, of whom he produced several portraits, wrote of Buffet "I take him for being absolutely death-obsessed [...] first and above all because he is a painter, supremely, and as such is drawn into an incessant battle with death, fighting against the fleeting aspect of all things, that being the very aspect which holds the largest appeal for him, and that he ever seeks to grasp and fix definitively." Thanks to the works he left us, we get to experience today his quest to seize the ephemeral.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue