Clodion, sculpteur des grâces 
 

Grand sculpteur de la seconde moitié du XVIIIe siècle, Michel Claude dit Clodion (1738-1814) est connu pour ses sculptures en terre cuite et bronze de style néo-classique. Faunes, nymphes, bacchantes, satyres… Il puise son inspiration dans la mythologie et l’Antiquité grecque et romaine.
 

Lorrain, il part en 1755 pour Paris afin d’apprendre auprès de son oncle maternel le sculpteur baroque Lambert Sigisbert Adam (1700-1759). Quelques années plus tard, Clodion intègre l’atelier de Jean-Baptiste Pigalle (1714-1785) où il s’initie à la nouvelle tendance : la transition entre les styles rocaille et néoclassique.

De nombreuses récompenses dont le Prix de Rome et le Grand prix de sculpture de l’Académie Royale viennent confirmer son don et amorcer son futur succès. L’impératrice Catherine II de Russie, grande amatrice d’art, tente même de l’attirer à Saint-Pétersbourg, proposition qu’il décline pour rentrer à Paris après une brève expatriation en Italie.

Son carnet de commandes est bientôt rempli par les plus grands noms de l’aristocratie et de la bourgeoisie française - si ce n’est le roi lui-même qui fait appel à ses talents.

En 1770, Clodion s’éloigne des statuettes et s’essaie aux bas-reliefs et aux sculptures monumentales où l’exubérance du rococo se joint à la richesse des ouvrages antiques.

Il laisse derrière lui une longue prospérité dans la manière sculpturale et ses nombreuses œuvres servirent de modèles durant plus d’un siècle.


De travail italien du XXe siècle, cette console jardinière décorée de cannelures, colonnes torses à jours et croisillons en vannerie simulée en est un exemple. Quatre cariatides d’après le maître portant la signature au dos « Clodion » soutiennent de leur tête, tels des piliers, la partie supérieure en bronze doré et verre biseauté où reposent des fleurs séchées. Fruits, fleurs, carquois et caducées s’entremêlent pour former deux guirlandes tandis qu’un pot à feu vient compléter le socle en marbre vert antique.

Cette jardinière sur pied est à retrouver dans la vente en ligne du 24 février au 4 mars dédiée au mobilier et objets d’art du XV au XXe siècle.


 

XV - XXE
Enchères en ligne du mercredi 24 février au jeudi 4 mars 2021

sur online.aguttes.com

 

MOBILIER, SCULPTURES ET OBJETS D’ART

Responsable de département

Élodie Beriola - +33 1 41 92 06 46 - beriola@aguttes.com
 

Voir la page du département spécialisé
Inscrivez-vous pour recevoir nos newsletters