DIEP MINH CHÂU (1919-2002)

Lot 7
Aller au lot
Estimation :
35000 - 50000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 45 500EUR
DIEP MINH CHÂU (1919-2002)
Jeune fille songeuse, Hanoï, 1943
Encre et couleurs sur soie, signée,
située et datée sur le côté droit
78 x 57.5 cm -

PROVENANCE
Collection privée, France
Acquis directement auprès de l’artiste par le Docteur Henri C., père du propriétaire actuel, qui fut médecin en poste à Hué, puis à Faïfoo (actuelle Hoi-An) puis à Na Thrang et enfin Saïgon, entre 1941 et 1958.
Peintre lui-même, il côtoya de nombreux artistes tout au long de son séjour en Indochine, de 1929 à 1960. Il fut l’un des médecins de l’Impératrice Nam Phuong 
Transmis ensuite familialement

Diêp Minh Châu est né en 1919 dans la province de Bên Tre au Vietnam. D’origine modeste, il est fasciné par le dessin dès son plus jeune âge et fait ses études à l’Ecole des Beaux-Arts d’Indochine à Hanoï, de laquelle il est diplômé en 1945. Il fait preuve d’une grande virtuosité dans la technique de la peinture sur soie. Idéaliste humaniste, il est particulièrement connu pour ses sculptures. Personnalité incontournable de la vie culturelle vietnamienne, il siège au bureau du Comité de l’Association des Beaux-Arts du Vietnam, entre 1963 et 1983. Par la suite, il est secrétaire Général de l’Association des Artistes d’Ho Chi Minh entre 1978 et 1980. Au cours des années 1950, il part étudier à l’étranger, notamment en Tchécoslovaquie et en Inde. Ainsi, il sort major de l’Ecole des Beaux-Arts de Prague. A son retour au Vietnam, Diêp Minh Châu choisit de consacrer sa production artistique à une sculpture portant les idéaux politiques de sa terre natale, où il est fortement apprécié. Réelle symbiose entre l’Orient et l’Occident, l’œuvre que nous présentons reprend les codes européens du portrait d’apparat tout en conservant une technique purement vietnamienne.
 
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue