VERLAINE (Paul)

Lot 18
Aller au lot
10 000 - 15 000 EUR

VERLAINE (Paul)

Poèmes Saturniens. Paris, Alphonse Lemerre, 1866.
In-12, plein veau beige clair, plats ornés de losanges filetés d'or et d'hermine, dos à cinq nerfs ornés des mêmes motifs dorés, roulette intérieure dorée, tranches dorées, étui-boîte avec couvercle de plexiglas (Reliure de l'époque G.L. Lemaire).
Édition originale très recherchée du premier recueil de poèmes de Paul Verlaine.
Cet exemplaire de Nina de Villard - Nina de Callias est enrichi d'une rarissime photographie de l'auteur avec un bel envoi autographe signé «A Mme Nina de Callias. Le rustre prétentieux ci-dessus. Hommage. P. Verlaine». Nina de Callias fut l'un des modèles de Manet, et fut aimée de Charles Cros et de Villiers de l'Isle-Adam. Son salon où se réunissait un monde politique et artistique, la plupart de écrivains du Parnasse, demeura célèbre. Verlaine y lisait des poèmes et ce fut là qu'il y rencontra la jeune Mathilde Mauté qu'il dû épouser le 30 août 1970.
La photographie est montée sous onglet sur le feuillet précédent la page de garde, le montage coupant un mot de la dédicace. La photographie le représentant fut probablement prise dans un jardin de Fampoux, village de la région d'Arras d'où sa mère était originaire et où Verlaine fit quelques séjours.
Soutenu par sa cousine Elisa Dujardin, Verlaine était âgé de vingt-deux ans quand il publia ce premier volume, composé, très probablement depuis le lycée. Il était alors - confesse-t-il - sous l'influence de Baudelaire et de Banville et aussi de Mendès et des Vignes folles de Glatigny. Ils lui valurent l'admiration de Mallarmé et de Théorore de Banville.
Le recueil réunit 37 poèmes placés sous le signe de l'astrologie. Ici c'est Saturne qui est choisi, Chronos en grec, père de Jupiter. Il est associé à la tristesse, la mélancolie. Nous retrouvons ainsi Baudelaire, inspirateur de Paul Verlaine, avec ce concept de mélancolie dont souffraient nombre de poètes mal à l'aise avec leur époque. Il s'agit du thème principal du recueil, placé sous le signe de ce dieu maudit. Poèmes saturniens est divisé en quatre parties: Melancholia, Eaux-fortes, Paysages tristes et Caprices. Chacune est dédiée à un écrivain, ami ou admiré.
Quelques corrections figurent aux pages 83 et 84, ainsi qu'à la table des matières, de la main de Verlaine.

Provenance: Bibliothèque de Maurice Goudeket (bibliothèque M, vente Hôtel de Drouot du 10 mars 1961, n°189).
Petites fragilités dans les charnières cependant un exemplaire exceptionnel dans une belle reliure d'époque
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue