HANS HARTUNG (1904-1989)

Lot 53
30 000 - 50 000 €

HANS HARTUNG (1904-1989)

P1958-53, 1958

Pastel sur papier, signé et daté en bas à droite, annoté au verso

49 x 63 cm à vue - 19 ¼ x 24 7/8 in.

Pastel on paper, signed and dated lower right and annotated on the reverse

PROVENANCE

Kleemann Galleries, New-York, 1959

BIBLIOGRAPHIE Hans Hartung-Pastels 1958, Kleemann

Galleries, New-York, 1959

Cette oeuvre figurera au catalogue raisonné de l'oeuvre de Hans Hartung entrepris par la fondation Hartung Bergman

Hans Hartung, peintre français d’origine allemande est l’un des plus grands représentants de l’art abstrait, né en 1904 et mort en 1989. Il développe une sensibilité musicale dans son enfance et trace en 1922 ses premiers dessins abstraits. Il fait ses études à l’Akademie der schönen Künste (1924-1926), puis aux beaux-arts de Munich.  Le jeune artiste s’intéresse à Rembrandt, Goya, Le Greco, mais aussi pour Kokoschka et Nolde. Sa première exposition est organisée en 1931 puis il quitte l’Allemagne en 1932, voyage en Europe, pour ensuite s’installer à Paris en 1935. 
Il sera blessé et amputé de la jambe droite en 1944, son art, abstrait et lyrique, traduit alors ses cauchemars et sa souffrance. L’artiste pense que seul le « tachisme » peut dire le désespoir des horreurs de la guerre. Il couvre ses supports de hachures et de tourbillons, de grandes masses sombres tracées à l’encre de Chine, à l’huile ou au pastel. Il commence à travailler à l’acrylique sur de grands formats, tour à tour frappés de touches rapides, griffés ou grattés dans les années 1960. L’artiste s’est efforcé par son oeuvre à fixer le dynamisme et la constance des forces qui créent la matière, la lumière et l’esprit. L’artiste a reçu de son vivant tous les honneurs et tous les hommages.

German-born French painter Hans Hartung (1904-1989) was a leading figure in abstract art. He developed an ear for music in childhood, made his first abstract drawings in 1922  and studied at the Akademie der schönen Künste (1924-1926) and the Academy of Fine Arts in Munich, taking an early interest in Rembrandt, Goya, El Greco, Kokoschka and Nolde. His first show was held in 1931. Hartung left Germany in 1932, travelled in Europe and
settled in Paris in 1935. 
After being wounded and losing his right leg in 1944, his abstract, lyrical art reflected his pain and nightmares. Hartung believed that only “tachisme” could express the horrors of war. He covered his canvasses with hatchings, swirls and large, dark masses in India ink, oil or pastel. In the 1960s he started working in acrylic and large formats, using quick brushstrokes and scratches to try to capture the vibrancy and constancy of the forces that create matter, 
light and spirit. He was showered with honours and awards during his lifetime. 
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue