MANET ÉDOUARD (1832-1883).

Lot 91
Aller au lot
6 000 - 8 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 10 400 EUR

MANET ÉDOUARD (1832-1883).

L.A.S. «E. Manet», Paris [vers le 25 mars 1865], à Charles BAUDELAIRE; 2 pages et demie in-8.

Belle lettre à Baudelaire sur son tableau Jésus insulté par les soldats (Art Institute of Chicago).

«Mon cher Baudelaire, vous êtes un sage, je m'étais désolé à tort et tandis que je vous écrivais mon tableau était reçu. Je crois même d'après les bruits qui me reviennent que l'année ne sera pas trop mauvaise; c'est un Jésus insulté par les soldats, et c'est je crois la dernière fois que je me lance dans de pareils sujets; mais vous ne savez donc pas que Th. GAUTIER était du jury. Je ne lui ai pas envoyé votre lettre c'était inutile maintenant, il ne faut pas user les bonnes recommandations quand il n'y a pas lieu.

J'ai été assez étonné ces jours-ci Mr Ernest CHESNEAU [qui érein- tera Manet à propos d'Olympia] m'a acheté un tableau, deux fleurs dans un vase, un rien que j'ai exposé chez Cadart, il va peut-être me porter bonheur.

Je viens de finir le Mystère de Marie Roget [des Histoires grotesques et sérieuses d'Edgar POE] car j'avais commencé le livre par la fin, j'ai toujours cette curiosité, et je suis étonné que cet imbécile de Vilmessant [Villemessant, directeur du Figaro] n'en ait pas voulu, c'est remarquable et amusant».

Lettres à Baudelaire, p. 232-233.

PROVENANCE

Anciennes collections Alexandrine de ROTHSCHILD (I, n° 34), puis Daniel SICKLES (I, n° 31).

Exposition

Baudelaire, Petit Palais, 1968 (n° 713).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue