KANDINSKY WASSILY (1866-1944).

Lot 71
Aller au lot
3 000 - 4 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 3 640 EUR

KANDINSKY WASSILY (1866-1944).

L.A.S. «Kandinsky», Dessau 19 avril 1929, [à Andrej Alexejewitch JAWLENSKY, à Wiesbaden]; 4 pages in-4 à son tampon en tête (trous de classeur marginaux); en russe.

Belle lettre sur les amateurs américains, réticents devant l'art nouveau.

Il a appris avec beaucoup de peine que Jawlensky avait été victime d'attaques cardiaques. Que Dieu le protège de nouveaux incidents. Il faut, à leur âge, être prudent lorsqu'on change ses habitudes de vie. Mais peut-être cela n'a-t-il rien à voir avec son régime à base de crudités. S'il se souvient bien, Jawlensky a un coeur fringant mais néanmoins en bonne santé. L'essentiel est de ne pas se laisser abattre. L'Américaine dont il parle est certainement Miss Katherine

S. DREIER. Kandinsky a d'excellentes relations avec elle et il pense que sa recommandation portera ses fruits. Elle a écrit qu'elle serait à Dessau en mai. Kandinsky va tout lui dire au sujet de Jawlensky, et lui suggérer de lui rendre visite à Wiesbaden... Elle se consacre depuis des années à l'art nouveau (elle est présidente d'une «Société anonyme» à New York) mais le combat n'est pas gagné: les Amé- ricains n'apprécient les choses qu'à travers leur valeur (ils ont com- mencé à acheter du PICASSO récemment parce que maintenant il est cher; avant ils ne voulaient pas en entendre parler). Mme Galka E. SCHEYER prétend que lorsque ses élèves seront adultes et mariés, ils orneront leur premier logement de nos tableaux. Il leur faut donc encore attendre 10 à 15 ans, pas plus! Ils auront alors tous les deux près de 80 ans, mais le succès peut arriver à tout âge et les artistes sont des gens très patients...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue