FRIESZ ÉMILE OTHON (1879-1949).

Lot 60
Aller au lot
1 500 - 2 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 2 080 EUR

FRIESZ ÉMILE OTHON (1879-1949).

L.A.S. «Othon» avec 4 DESSINS, «en mission à l'École d'aviation, Pau» jeudi soir [12 octobre 1916], au lieutenant Noël DORVILLE; 9 pages in-8, enveloppe.

Belle et longue lettre illustrée à son «vieux patron et vieil ami», le peintre et affichiste Dorville, appelé sous les drapeaux.

Friesz raconte avec verve sa vie au camp parmi les officiers: «j'ai déjà une peinture, puis des aquarelles, croquis, mis en relation avec le service photo - sera intéressant m'a fait tirer une série pour les A.A.A.»... Il s'occupe aussi du «théâtre de l'Aviation» dont il dessine la scène, représentant des avions au premier plan, les Pyrénées au fond, et il décrit un vol: «Quel spectacle - sur Nieuport biplace bien serré l'un contre l'autre» (petit dessin d'un pilote et d'un second homme casqué), «ça part ça saute comme une auto et puis psssst! On grimpe on grimpe l'air fouette sérieusement les mains sont gelées car le reste était bien couvert manteau de cuir casque et c'est un spectacle magnifique»... Il décrit la vue, dessine le paysage de mon- tagnes, «lumière comme un Claude Gelée - et le gave filet brillant!»... Il faudrait être Théophile Gautier pour bien décrire tout cela: «j'ai essayé de fixer mes impressions en deux aquarelles»... Il taquine Dorville, l'assurant qu'on lui élèvera une statue, et fait le dessin d'un monument représentant son ami dans une pose altière, alors qu'une femme nue marquée AÉRONAUTIQUE s'agenouille à ses pieds. Sur le socle: «À N.D. le plus bath des patrons, le vainqueur des ministres, créateur des A.A.A. etc.»... Plus sérieux, il demande des nouvelles du «bout d'article bâclé. DEGAS est un sujet que j'ai toujours un peu tenu à l'écart quoique fort intéressant, mais pas primordial pour moi [...]. Cézanne Renoir d'abord oui même Monet Pissaro Sisley qui sans être de premier plan sont à la fois plus intéressant malgré tout ayant été plus utile et plus nuisible à la peinture. Cependant je ne me croirais pas le droit de toucher à la savante honnêteté d'un Degas»...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue