DEGAS EDGAR (1834-1917).

Lot 38
Aller au lot
1 800 - 2 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 2 080 €

DEGAS EDGAR (1834-1917).

L.A.S. «Degas», Cauterets «Hôtel d'Angleterre» 30 août [1888], à son ami le sculpteur

Albert BARTHOLOMÉ; 3 pages et demie in-8.

Sur son séjour à Cauterets où il prend les eaux.

Il vient d'écrire trois lettres, «une à Mme HOWLAND à laquelle je n'avais pas encore donné signe de vie, une à Mlle CASSATT (même cas), et une à MALLARMÉ qui me poursuit pour sa danseuse et qui m'envoyait des nouvelles de notre bonne et affectueuse Américaine, sa voisine près de Fontainebleau. Il faut cependant, par le travail de sa plume, mériter de bonnes lettres comme les vôtres. [...] Lundi, le soir de Sigurd, j'étais au Concert Classique, orchestre de quelques musiciens, sous la direction de Ch. Constantin. J'évite le Maître de forges, mais j'irai tout de même, à la Mascotte, pour la première fois, j'en fais le serment. Ce qu'il y a de préférable à tout, c'est le vrai théâtre, Polichinelle. Sur l'Esplanade, le soir, je m'y attache, mais je n'ose répondre et parler à Polichinelle comme les enfants assis sur les bancs, et dont Polichinelle écoute ou dédaigne les avis suivant son humeur. C'est une des meilleures choses de Cauterets, pour l'esprit, peut-être la seule. Un verre à la source de Mauhourat, un demi à la Ballière, d'abord, 10 minutes avant. Et même à partir de demain j'ajoute un demi verre à Mauhourat». Le Dr Michel «a trouvé déjà, ce qui l'a surpris, du mieux, à part le côté gauche. Il trouve l'effet des eaux bon et rapide vers moi. Déjà neuf jours d'abattus; encore une dizaine et je compte bien qu'on me renverra. Après deux jours à Pau, je filerai sur Paris comme une lettre»... Il a vu à Lourdes «des choses ineffaçables».
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue