PROUDHON PIERRE-JOSEPH (1809-1865)

Lot 670
Aller au lot
2 500 - 3 000 EUR

PROUDHON PIERRE-JOSEPH (1809-1865)

Lettre autographe signée adressée au «Procureur impérial près le Tribunal de police correctionnelle de la Seine».
S.l., 10 novembre 1858, 6 pages in-folio à l'encre
Condamné à la sortie de son ouvrage De la Justice dans la Révolution et dans l'Eglise, en 1858, Proudhon, polémiste et précurseur de l'anarchisme, s'exile à Bruxelles pour échapper à sa peine. Son livre a été interdit mais il est autorisé à publier un «mémoire» pour sa défense et en attendant une révision de son procès. Or le ministère de l'Intérieur a saisi le livre avant même que celui-ci ne soit diffusé.
Dans cette lettre adressée au procureur, Proudhon demande à ce que son droit soit respecté et en profite pour souligner les abus de l'Etat et le manque de recours des citoyens. Le motif de l'ajournement était un mémoire que l'auteur du livre poursuivi se proposait de publier pour sa défense, et que, sur le refus des imprimeurs français, il s'était vu dans la nécessité de faire imprimer à l'étranger. Le 20 septembre, un premier ballot, contenant vingt-cinq exemplaires de ce mémoire, était adressé de Bruxelles, par l'entremise de la douane, à MM. Garnier frères, libraires à Paris, rue des Saints-Pères, n° 6. - En même temps, avis de l'expédition était donné au ministre de l'Intérieur, avec prière à ce haut fonctionnaire de vouloir bien donner des ordres pour que cet écrit, privilégié par la loi du 17 mai 1819, art. 23, pût entrer librement en France, en tel nombre qu'il plairait à l'écrivain.
Le ministre de l'intérieur ne répondit pas: avertissement officieux fut seulement donné aux frères Garnier, de s'abstenir de réclamer le ballot, parce que, s'ils le réclamaient, ils se compromettraient. C'était la continuation du système d'intimidation pratiqué par la police visà- vis des imprimeurs et des libraires, dont le refus de concours avait obligé le soussigné à aller à Bruxelles. C'était aussi la conséquence des mesures adoptées par le ministre de l'Intérieur contre l'auteur du livre De la Justice, dont une brochure philosophique, venant de Bruxelles, avait été déjà retenue à la douane et qu'on avait même daigné prévenir qu'aucune publication sortie de sa plume ne serait désormais tolérée en France.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue