BAUDELAIRE CHARLES (1821-1867)

Lot 475
Aller au lot
5 000 - 6 000 EUR

BAUDELAIRE CHARLES (1821-1867)

Lettre autographe signée «C. B.» adressée à Auguste POULET-MALASSIS [Paris, 1er ou 2 septembre 1859], 1 page in-4 à l'encre brune sur papier «M. de Rode [propriétaire et directeur de la Revue internationale] est arrivé. Il me donnera dimanche (4) 400 fr. Je m'attendais à 1000, ou du moins une quantité d'argent équivalente à la quantité de copie faite. Je vais me conduire comme un cuistre, lui donner pour 400 fr de matière, et garder le reste jusqu'à ce qu'il me renvoie de l'argent.
Je suis las d'être dupe. Croiriez-vous que je ne puis arracher, ni à l'imprimeur ni à Morel [fondateur de la Revue française], le manuscrit ou l'épreuve des 30 dernières pages de mon Salon? (Vous voyez le danger). Pour en venir au fait, je m'attendais à beaucoup plus que 400.
Votre billet peut donc être payé, mais je vous demande la permission d'en détourner 100; si vous ne voulez pas, je porterai très docilement les 400 chez Pincebourde [premier comis de Poulet-Malassis]. Le 15, je vous donnerai des nouvelles d'Hostein. Pour vous et pour moi c'est beaucoup plus important que De Calonne. - Moreau veut 1200 (billets) et il demande 3 jours pour réfléchir - Voulez-vous rompre l'affaire? [...]».
Lettre publiée dans: Charles Baudelaire, Correspondance, tome I, bibliothèque de la Pléiade, Gallimard: 1973, p. 594.

PROVENANCE
Christie's France, 30/04/2014
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue