DEBUSSY (Claude). 1862-1918. Compositeur.

Lot 190
Aller au lot
20 000 - 25 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 50 000 €

DEBUSSY (Claude). 1862-1918. Compositeur.

MANUSCRIT MUSICAL autographe signé «C.A. Debussy», Marche Écossaise (sur un Thème populaire), [1892-1893]; titre-couverture et 38 (sur 39) feuillets in-fol. (35,2 x 27,3 cm), sous chemise de papier reliure marbré (déchirures réparées à la couverture-titre).
Très beau manuscrit de la partition d'orchestre de la Marche écossaise [Lesure 83/(77) B].
Composée à la fin de 1890 ou avant le 15 janvier 1891 pour piano à quatre mains, la Marche écossaise fut commandée à Debussy par le général écossais Meredith Read, Alphonse Allais servant d'interprète: «il s'agissait d'écrire une oeuvre pour piano sur le thème de la Marche des comtes de Ross. [...] Le visiteur était le descendant des vieux comtes écossais; il apportait à Debussy le texte original de la fameuse marche», explique D.E. Inghelbrecht. Elle fut publiée chez Choudens fils en 1891 sous le titre: Marche des anciens comtes de Ross, dédiée à leur descendant le général Meredith Read, grand-croix de l'ordre royal du Rédempteur, avec cette notice: «L'origine des comtes de Ross, chef de clan de Ross en Rosshire, Écosse, remonte aux temps les plus reculés. Le chef était entouré par une bande de Bagpipers qui jouaient cette marche devant leur Lord avant et pendant la bataille et aussi aux jours de gala. La marche primitive est le choeur de la marche actuelle»; elle fut republiée en 1903 chez Fromont sous son titre définitif (Marche écossaise sur un thème populaire).
L'orchestration de Debussy, où l'on entend comme un écho de la Joyeuse Marche d'Emmanuel Chabrier, date de 1892-1893 (pour un projet de concert d'Eugène Ysaÿe à Bruxelles); elle fut légèrement révisée sur épreuves en 1908. La première audition fut donnée le 16 janvier 1910 aux Concerts du Conservatoire de Nancy sous la direction de Guy Ropartz, et la partition fut publiée chez Jobert en 1911.
Le manuscrit est noté très soigneusement à l'encre noire au recto de feuillets de papier à 30 lignes Lard-Esnault, sur des systèmes allant de 19 à 20 portées; il présente des corrections par grattage; il porte de très nombreuses indications de nuances et de dynamique. Il a été paginé au crayon noir dans le coin supérieur des feuillets de 1 à 39 (le f. 14, prêté pour reproduction [dans Cinquante ans de musique française de 1874 à 1925 sous la direction de L. Rohozinski (1925), t. I, p. 366], n'a jamais été rendu et a été retrouvé à la BnF, Arts du spectacle, FOL-MRo-16); il porte des numéros (1 à 19) inscrits par Debussy au crayon vert; il a servi pour la gravure de l'édition. La chemise servant de titre compte 32 lignes, et porte la signature «C.A. Debussy».
L'orchestre comprend: petite flûte, 2 grandes flûtes, 2 hautbois, cor anglais, 2 clarinettes, 2 bassons, 2 trompettes à piston, 2 cors à piston, 3 trombones, timbales, cymbales, tambour, harpe, et les cordes.
L'oeuvre commence Allegretto scherzando à 2/4, puis (p. 17) Meno Tempo, avec l'indication «Calme» ajoutée au crayon, (p. 25) Piu mosso poco a poco, (p. 29) Allegro vivo, (p. 35) En animant peu à peu, et enfin (p. 37) Très animé, jusqu'à la fin.
Ancienne collection Robert LEGOUIX.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue