[DJALAL AL-DIN AL-RUMI]

Lot 44
Aller au lot
1 000 - 1 500 €
Résultats avec frais
Résultat : 2 250 €

[DJALAL AL-DIN AL-RUMI]

Plusieurs livrets du Mathnavi de Djalal al-Din al-Rumi, Iran safavide, daté 1046H/1636.
Manuscrit incomplet sur papier en persan de 15 lignes de texte par page en écriture naskhi à l'encre noire sur 2 colonnes verticales et poursuivi à l'oblique dans la marge. Rehauts d'encres rouge et bleue pour certains signes et titres.
Fragments montés dans le désordre des 3e, 4e, 5e et 6e livrets du Mathnavi de Rumi:
- L'ouvrage commence par le 6e livret précédé d'une introduction de 14 lignes à l'encre noire dans un cadre achevé en triangle. En 3 volumes successifs introduits par une double page enluminée: texte disposé comme sur le reste du manuscrit mais en réserve à l'encre noire sur fond doré et précédé d'un frontispice rectangulaire enluminé à l'or et en polychromie de rinceaux floraux sur fond bleu, autour d'un médaillon polylobé doré flanqué d'appendices fleuronnés. 1er frontispice précédé d'une Shamseh richement enluminée à l'or et en polychromie de rinceaux végétaux et fleurons. 3e volume achevé par un colophon donnant la date du 2 shahar sha‘ban al-mu‘azzam sana 1046/mardi 30 décembre 1636.
- Puis début du 4e livret et éléments du 3e livret, introduits par une double page enluminée avec texte à l'encre noire en réserve sur fond doré et frontispice enluminé à l'or et en polychromie de rinceaux floraux sur fond bleu, autour d'un médaillon polylobé doré flanqué d'appendices fleuronnés. Titre d'anecdote écrit à l'encre rouge et bleu dans la marge décrivant l'Amant qui échappe à la police et se retrouve dans un jardin avec sa bien-aimée.
- Début du 5e livret marqué par une nouvelle double page enluminée fragmentaire avec texte en réserve sur fond or. Plus loin dans le 5e livret, frontispice, peut-être d'un autre manuscrit, collé aléatoirement sur la page de texte. Enluminé à l'or et en polychromie et comprenant une Shamseh et un cartouche doré polylobé dans un rectangle bleu à rinceaux végétaux.
Texte suivi d'une poésie persane de 15 lignes sur 2 colonnes ajoutée. Dans le style de Rumi, cette poésie est ajoutée dans certaines copies du Mathnavi à la fin du 6e livret que son auteur n'a jamais achevé. Sur la dernière page, verset persan soufi terminé par Ya Ali rajouté postérieurement. Reliure, XIXe siècle, en cuir noir à décor de médaillon polylobé à double-appendice en cuir brun gaufré de rinceaux végétaux rehaussés d'or.
Dimensions reliure: 27 x 16 cm
Etat: restaurations, légères déchirures en bordure des pages, taches, reliure tardive écornée et restaurée. Manuscrit mal remonté avec livrets fragmentaires et dans le désordre.
Le Mathnavi de Djalal al-Din al-Rumi, poète mystique persan du XIIIe siècle, est l'une des oeuvres les plus influentes du soufisme.
Expert:Marie-Christine DAVIDExpert en Art de l'Islam et IndeMembre du Syndicat Français des Experts Professionnels en oeuvres d'Art + 33 1 45 62 27 76 mcd@mcdavidexpertises.com
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue