PASCAL DAGNAN-BOUVERET (1852-1929)

Lot 9
Aller au lot
80 000 - 100 000 €

PASCAL DAGNAN-BOUVERET (1852-1929)

Portrait d'une élégante, 1898

Huile sur toile, signée et datée en bas à droite

131x 95 cm - 51 5/8 x 37 3/8 in.

Oil on canvas, signed and dated lower right

PROVENANCE

Vente Drouot, vers 1954

Collection privée, Paris (conservé familialement depuis 1954)

EXPOSITION Paris, A la Renaissance, Portraits et figures de femmes, Ingres à Picasso, 1-30 juin 1928

BIBLIOGRAPHIE Portraits et figures de femmes. Ingres à Picasso, Exposition faite à la Renaissance, 1er - 30 juin 1928 au profit de la Société des amis du Musée du Luxembourg. Edition La Renaissance 1928.

Pascal Adolphe Jean Dagnan-Bouveret est connu pour être l'auteur de la fresque emblématique Apollon et les muses au sommet du Parnasse, qui orne l'amphithéâtre Richelieu de la Sorbonne depuis le début des années 1900. Admis à l'Ecole des Beaux-Arts en 1869, au sein des ateliers d'Alexandre Cabanel, puis de Jean-Léon Gérôme, il remporte la seconde place du Prix de Rome en 1876. Il choisit de se consacrer dans un premier temps aux scènes de la vie quotidienne d'inspiration naturaliste en Franche-Comté, et connait le succès à partir de 1884. Dès 1885, il visite à plusieurs reprises la Bretagne, où il trouve l'inspiration d'une partie de ses oeuvres. L'une de ses toiles bretonnes lui vaut une médaille d'honneur à l'Exposition universelle de 1889.

Au cours des années 1896 et 1897, le peintre montre son intérêt pour les sujets religieux.

Ce n'est qu'au cours des années qui suivent qu'il choisit de se dédier au portrait. Il reçoit le Grand Prix de l'Exposition universelle de 1900 pour l'ensemble de son oeuvre. La même année, il est élu membre de l'Académie des Beaux-Arts.

Le Portrait d'une élégante dévoile un fragment de l'atmosphère au sein de la bourgeoisie de la fin du Second Empire, période pendant laquelle le genre du portrait se propage avec aisance. A la fois actrice et bénéficiaire de la Révolution industrielle, la bourgeoisie accède au pouvoir d'achat qui lui permet de devenir commanditaire, et décore ses demeurent de portraits d'épouses et de famille. Ainsi, elle a la sensation de céder à la postérité l'image de sa prospérité. Le Portrait d'une élégante marque cette période par sa datation. D'un format généreux, le tableau représente une jeune femme fixant le spectateur d'un regard intense.

Sa pose est adroite et soignée, les jambes croisées, son bras droit tenant son visage et son bras gauche reposant sur l'accoudoir feignent la légèreté et la délicatesse. Ses mains aux doigts maniérés portent de fines et élégantes bagues et renforcent le charme de son expression. La luminosité de son visage et l'éclat du fauteuil jaune de style Louis XV, où elle est assise, contrastent avec le fond obscur et son élégante et raffinée robe en mousseline de soie noire.

Le Portrait d'une élégante a été exposée en 1928 lors d'une grande rétrospective de portraits de femmes de Ingres à Picasso, organisée par la Société des amis du Musée du Luxembourg à la galerie La Renaissance.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue